Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos

La Collection Privée Caron

En 1904, quand il fonde Caron, Ernest Daltroff est déjà passionné de voyages et de belles matières. Dès ses premières compositions, il célèbre la beauté et la complexité de la nature en révélant dans ses parfums les plus belles fleurs. Chaque parfumeur de la maison poursuivra cette quête de la parfaite harmonie entre composition et nature.
 
Aujourd’hui Caron propose de nous faire revivre un siècle d’histoire à travers différentes créations. La Collection Privée révèle onze parfums historiques ou contemporains dans leur version originale.
 
Symbole de l’univers Art Déco et des années folles, le flacon Monument préserve ces parfums. Les lignes droites et architecturées du flacon s’habillent d’une plaque dorée révélant le nom du parfum. En hommage à la tradition du baudruchage des extraits, le col de chaque flacon est scellé d’un fil d’or et coiffé d’un capot noir.
 

 

Année 1911 : Narcisse Noir

Premier grand succès de la maison qui vient de voir le jour, Narcisse Noir deviendra une icône dans les années 50 lorsque Gloria Swanson exige que le plateau du film Sunset Boulevard soit parfumé avec son odeur fétiche. La fleur d’oranger se révèle sombre et presque animale poussée dans ses extrêmes par un jasmin charnel, une rose généreuse et le sillage boisé et sensuel du santal et des muscs.


Année 1913 : Violette Précieuse
 
Ernest Daltroff choisit de percer les mystères d’une fleur simple mais complexe à l’image de sa muse Félicie qui cache derrière son caractère bien trempé une âme sensible et douce. Il capture le sillage poudré et délicat de la violette, soutenu par l’iris et arrondi par une framboise légère et gourmande.


Année 1923 : Narcisse Blanc

Pour célébrer le succès de Narcisse Noir et l’inauguration de sa filiale aux Etats Unis, le fondateur de Caron imagine une variation olfactive sur le thème du Narcisse. Narcisse Blanc dévoile les facettes épurées et cristallines de la fleur au cœur d’un bouquet frais et tendre de jasmin, de rose, de lilas et de fleur d’oranger.

 
Année 1929 : Acaciosa
 
Avec Acaciosa, Ernest Daltroff continue de donner libre cours à sa passion pour les fleurs et souhaite surprendre en livrant sa propre interprétation du jasmin. Il dévoile un jasmin frais et vert en l’associant à une touche fruitée d’ananas et à une rose douce et soyeuse. Le jasmin est sublimé et s’épanouit dans un sillage capiteux et addictif.
 
Année 1936 : French Cancan
 
Face au succès des comédies musicales de Broadway et des cabarets français de part et d’autre de l’Atlantique, Caron s’inspire de cette certaine libération des mœurs pour créer French Cancan. Le parfum traduit cette danse endiablée par un jasmin suave et sensuel illuminé par une fleur d’oranger fraîche et délicate avant de s’envelopper du sillage chaleureux du santal.

 
Année 1947 : Farnesiana
 
Au début des années 40, Ernest Daltroff laisse la main à Michel Morsetti qui se plonge dans les formules et projets du fondateur. Le parfumeur compose un sillage inédit du mimosa, duveteux, doux, presque gustatif grâce à la cassie, appelé aussi mimosa de Farnèse. Ainsi naît Farnesiana, un hommage à la douceur de vivre méditerranéenne et un clin d’œil au raffinement du Palais Farnèse.

 
Année 1949 : Or et Noir
 
Fidèle à l’admiration d’Ernest Daltroff pour la rose, Michel Morsetti compose un hymne, un hommage à la reine des fleurs. Or et Noir associe et oppose les plus belles essences de rose : la rose orientale, chaude et envoûtante, s’épanouit au cœur d’une rose centifolia fraîche et délicate et d’une rose bulgare intense et soyeuse.

 
Année 1949 : Rose
 
Explorant les multiples facettes de la rose pour créer Or et Noir, Michel Morsetti se laisse séduire par une rose fraîche et délicate. Avec Rose, il recrée le sillage d’un bouton de rose sauvage, tout juste cueilli à l’aube.
 
Année 1986 : Montaigne
Pour recréer l’univers feutré et raffiné de sa boutique tout juste inaugurée dans la prestigieuse Avenue Montaigne, Caron imagine ce parfum exclusif, symbole d’élégance et de raffinement. Noble et classique, Montaigne révèle un bouquet floral de jasmin suave, de mimosa miellé et de fleur d’oranger solaire enveloppé d’un bois de santal chaleureux.
 
Année 2001 : Pour une Femme
 
Caron imagine le pendant féminin de son légendaire parfum Pour un Homme. Le parfumeur maison Richard Fraysse imagine l’empreinte olfactive d’une femme croisée au détour d’une rue dont le souvenir restera indélébile.  Chaque facette de Pour une Femme fait écho au pouvoir de séduction : la fleur d’oranger transcrit la tendresse, la mandarine l’énergie, la rose la fantaisie, le benjoin la gourmandise et l’ambre gris l’élégance.

 
Année 2003 : Tubéreuse
 
Richard Fraysse explore les facettes de cette fleur carnassière au parfum charnel, à la fois délicate et exubérante. Dans ce soliflore éponyme, la tubéreuse se révèle riche et opulente aux côtés d’une jacinthe verte et d’une note pêche ronde et veloutée.

 
Année 2011 : Secret Oud
 
Inspiré par les nombreux voyages du fondateur de la maison, toujours à la recherche d’essences rares et inspirantes, Richard Fraysse orchestre une composition autour du bois de oud. Le oud, surnommé bois des dieux, se marie à l’absolu de rose et au safran, or rouge du parfumeur, pour dessiner un sillage enveloppant et captivant.