Bois d’Hadrien
 
En 1981, Annick Goutal écrit sa première histoire olfactive : L’Eau d’Hadrien. Cette création est à son image : toute en délicatesse, alliant poésie et tendresse. L’Eau d’Hadrien marie les arômes acidulés et vivifiants du citron et du pamplemousse aux notes subtiles de cèdre et de cyprès. Cette eau fraîche et hespéridée dédiée aux amoureux de la nature devient un grand classique de la parfumerie.
 
En 2018, Camille Goutal rend hommage à sa mère en écrivant la suite de l’histoire. Bois d’Hadrien nous transporte en Toscane au sommet d’une colline. Le jour décline et l’odeur puissante de la terre chauffée par le soleil se mêle à la fraîcheur de la végétation. Camille Goutal illustre ce contraste en associant les notes fraîches et pétillantes des agrumes au sillage sensuel et enveloppant des bois. Ainsi, elle capture cet instant précieux et paisible à l’orée de la nuit.
 
Pour cette nouvelle histoire, la maison Goutal revisite et modernise le flacon godron iconique. Le plissé du verre est allégé et plus subtil comme une robe de soie qui s’envole. Le flacon se pare d’une étiquette blanche simple et raffinée figurant le nom du parfum et le dessin d’un ingrédient et le monogramme AG est gravé au fond.