Florabotanica, plus qu'un parfum, un conte, un rêve, une histoire...

Un parfum aussi étonnant par sa fragrance que par son design, une expérience sensorielle
totale créée par Nicolas Ghesquière, Directeur Artistique de la maison Balenciaga.

 
         Explorer l’univers floral propre au vocabulaire de la parfumerie d’un point de vue quasi-scientifique, afin de créer un objet inédit de senteur et visuel.
         Allier le romanesque et l’ultra contemporain de la marque Balenciaga.
 
Il y a quelques années, Nicolas Ghesquière réalise une collection florale.
« Des robes recouvertes de fleurs, mais ces fleurs n’étaient ni charmantes ni romantiques.
Elles architecturaient toute la silhouette. J’ai voulu que les fleurs de ce parfum expriment cette même idée. »
Nicolas Ghesquière                               
 



Florabotanica est un jardin étrange et merveilleux dont on ne sait pas si ces fleurs sont naïves ou vénéneuses.
Ce sont des fleurs magnétiques. Florabotanica nous invite à rêver, imaginer... Ce nom évoque les jardins botaniques
du XVIIIe siècle où l’on exposait les plus exotiques et rares espèces de plantes. Des plantes aux couleurs étranges découvertes
dans des contrées lointaines rapportées de voyages par des biologistes exaltés, au prix de leur vie, pour créer l’arboretum extraordinaire.






Olivier Polge et Jean-Christophe Hérault ont écrit une musique des senteurs qui se jouent sur deux accords majeurs,
comme une mise en abyme de plantes. L’accord vétiver, ambre, feuille de caladium pour créer une résonance de bois sombre,
moussu et mystérieux. Et l’accord rose, oeillet, menthe comme une note exaltante, à la fraîcheur juvénile

Une rose hybride née de l’imagination olfactive des nez. Cette rose expérimentale trouve sa genèse dans la Turquie opulente. Pour lui donner
des airs de conte les deux parfumeurs lui ont allié une formule de plantes psychosensorielles la rendant particulièrement envoûtante.


 
Plus qu’un flacon c’est un objet couture qui parfait l’expérience de Florabotanica. Les rayures noires et blanches très graphiques rappellent
une signature chère à Cristobal Balenciaga et les visions de coupes très contemporaines auxquelles s’attache Nicolas Ghesquière dans sa création.
Le tube sur-dimensionné aux lignes franches, plonge dans le parfum comme une éprouvette de laboratoire qui voudrait capturer l’essence secrète des fleurs.
Pour créer un paradoxe sensoriel entre la rigueur de l’expérimentation et la poésie de l’esprit des plantes.
 

Nicolas Ghesquière a choisit l’actrice Kristen Stewart, star incontournable adulée par tous les publics, comme muse de Florabotanica.
Une jeunesse ombrageuse. Une féminité rebelle et son visage pur. Une femme romantique et moderne.

Découvrez le conte Florabotanica ici...