Cet été, Jude Law, séducteur mystérieux, laisse Paris derrière lui...


Son bolide file sous un ciel chauffé à blanc vers la French Riviera, sa nouvelle terre d’élection, solaire et sophistiquée.
Voyageur idéal, entre esprit d’aventure et luxe absolu, il célèbre un art de vivre cher à Christian Dior.
Une élégance désinvolte et raffinée qu’arborait le couturier en toute occasion lorsqu’il se ressourçait dans le Sud.
 
A l’occasion de ce nouveau rendez-vous, Dior Homme Sport évolue…
Enrichi d’une note d’Iris qui vient rencontrer la fraîcheur de ses accords énergiques, il se sophistique tout en restant lumineux.
Une escapade plein Sud où la sensualité le dispute à l’élégance d’une Riviera aux charmes éternels.



 

Dior Homme Sport, c’est une accroche immédiate qui dispense la fraîcheur fruitée du Cédrat de Sicile.
Un appel tonique qui s'ouvre sur un coeur dominé par l’Iris de Toscane, noble et élégant. Associé au
Gingembre de Tanzanie qui déploie ses charmes épicés. La conclusion boisée se joue autour du
Cèdre de Virginie, absolument masculin, qui distille son mystère et sa force.
Dior Homme Sport allie un dynamisme hespéridé à la force sensuelle d’un Iris au masculin;
le rayonnement intact d’un chic solaire qui traverse les âges…


Dans son flacon graphique aux lignes épurées, Dior Homme Sport joue la transparence et l’élégance absolues.
Un étui repensé et rehaussé d’un motif milleraies blanc ton sur ton au chic intemporel.






Au volant de son coupé sport, Jude Law incarne avec toujours autant d’intensité l’image de Dior Homme.
Plongé dans un road trip mouvementé, son magnétisme naturel s’impose. Filant le long des corniches
pour rejoindre l’élégante qui l’attend, il ressuscite les scènes mythiques de « La Main au collet »,
chef d’oeuvre tourné par Hitchcock sur la Côte d’Azur.

 
Cette Riviera de légende évoquant une douceur de vivre mythique attire irrésistiblement l’homme Dior.
Il s’empresse de rejoindre la mystérieuse beauté qui l’attend mais aussi d’atteindre ce paradis où la mer
azuréenne et les jardins luxuriants composent un cadre d’exception. Une Côte d’Azur chic et sensuelle
adorée par Christian Dior qui s’y rendait deux fois par an et y avait acquis le domaine de La Colle Noire.





 
Mis en scène par le réalisateur américain John Cameron Mitchell,  le road trip
Dior Homme Sport impose un rythme d’enfer dès les premiers plans.
 
De nouveau, Peter Lindbergh orchestre la campagne de Dior Homme Sport. Adulé pour ses clichés plein d’émotion
et de réalisme sophistiqué, il inscrit Jude Law dans un univers empreint de références cinématographiques.
Dans le décor grandiose de la Riviera française, il souligne l’élégance vintage de cette escapade au charme intemporel.
Pris sur le vif, entre tension sensuelle et désinvolture chic, Jude Law irradie de sexappeal.