Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Recherche personnalisée
 
 
Trier par :
Relevance
 
Relevance
Date
 
 
 
 

Ange ou Démon Le Secret Elixir ou la sensualité d’un ange double...
 

Une nouvelle interprétation olfactive d’Ange ou Démon Le Secret, qui concentre douceur et volupté dans une fragrance mystique,
divinement sensuelle, à l’image de la femme qui l’incarne. Cette femme porte une parure de plume angélique, qui révèle innocemment
sa peau. Son regard profond, son mystère intrigant et sa sensualité absolue envoûtent comme un charme démoniaque.
 

Un parfum floral à la fois innocent et sensuel. Lumineuse comme l’aura d’un ange, la fragrance s’ouvre à l’envol sur la fraîcheur
éclatante et malicieuse du citron et du thé vert, infléchis d’une caresse de néroli. Aussi riche qu’une parure de plumes, le coeur opulent
de fleurs blanches bat au rythme obsessionnel de la fleur d’oranger solaire, du jasmin sambac intense et de l’enivrante fleur de frangipanier.
Le parfum laisse son empreinte voluptueuse sur la peau ets e prolonge dans un sillage défendu, à la fois chaud et addictif. Le cèdre de
l’Atlaset le patchouli distillent avec mystère leur intense caractère boisé, enveloppé par les notes chaleureuses de muscs et de vanille.


 
La célèbre pampille signée Serge Mansau, est revisitée pour Le Secret Elixir. Modernisée, épurée, la pampille
évoque la beauté essentielle, l’éclat absolu d’une pierre précieuse. La nuance inédite du verre a de profondes
tonalités fumées au reflet d’améthyste, derrière lesquelles se devine un jus légèrement rosé.
 

Natasha Poly prête sa séduction à la campagne Le Secret Elixir. Blondeur angélique, mais sensualité à fleur de peau, Natasha Poly joue d’une
ambivalence suggérée sous une cape Haute Couture de mousseline nude, rebrodée de plume d’autruche, créée spécialement par Ricard Tisci.
Ensorcelante et lumineuse, elle mêle naturellement la douceur à l’intensité, dans un geste ou l’innocence se confond avec la volupté.