Découvrez Guerlain Homme, L’Eau Boisée, Un voyage autour du vétiver…


Chez Guerlain, un parfum naît souvent d’une aventure, quelquefois aussi de rencontres inattendues.
Parfois, les plus belles matières qui le composent voient également le jour de cette manière.
C’est lors d’un voyage que quelques mots échangés sans y penser aboutissent parfois à un projet presque fou et à sa réalisation.


Au Sud de l’Inde, le projet de développement durable autour du Vétiver est né au cours de l’un des voyage de Thierry Wasser,
sur les hauts plateaux qui dominent la ville de Coimbatore. S’est alors présentée l’occasion d’offrir aux populations locales une nouvelle activité,
de culture raisonnée, respectueuse de leur environnement, tout en créant pour Guerlain une nouvelle matière première d’exception.
Le Vétiver, en effet, était déjà cultivé en Inde, mais sa production n’était pas utilisée dans la parfumerie occidentale.
On connait celui de Java, celui d’Haïti, mais celui d’Inde, celui-là, n’existait pas dans les formules.


Depuis de nombreuses années, Guerlain sélectionne  nombre de matières premières dans cette région de l’Inde.
Des fleurs, des épices, dont le jasmin ou le poivre. Des heures de vol et d’attente lors des escales pour enfin arriver chez le producteur d’épices
basé à Cochin dans le Kerala. De là, quatre heures de route pour atteindre Coimbatore dans le Tamil Nadu,
où Thierry Wasser découvrit le vétiver à l’origine de cette nouvelle fragrance.






Avec l’accord d’origine de Mojito, le Vétiver, a toujours fait le lien entre les différentes interprétations de Guerlain Homme,
à l’image d’un sceau olfactif très distinctif. Se révélant tantôt fumé dans l’Eau de parfum Intense, tantôt plus frais et hespéridé,
il mêle subtilement ses racines avec les autres matières de chaque composition pour se nourrir de leurs nuances parfumées.


Cette nouvelle essence venue d’Inde est jouée en overdose dans Guerlain Homme L’Eau Boisée.
Et puisque la gourmandise est un merveilleux défaut quand elle chatouille nos narines, la fragrance abuse des bonnes choses à la touche élégante.
Au contact d’un accord saturé d’agrumes, le Vétiver d’Inde dévoile au départ une fraîcheur inédite.
Il signe toute la composition par son parfum riche et puissant, en exaltant aussi la facette aromatique menthe, de géranium et de rhum
chère à l’accord mojito originel puis en reposant ses racines sur un lit de musc blanc.



Pour faire écho à cette aventure extraordinaire de bois venu d’Inde, le bouchon troque son habit transparent
pour une tenue en frêne provenant de forêts européennes gérées durablement.
Quant à l’étui, il s’épure pour mieux rehausser les contrastes entre le brun chaud et le blanc glacé reflétant ainsi l’inspiration de la fragrance.