Depuis notre première rencontre, vous me guettiez au détour d’une rue, d’un pont, d’un quartier ?
 (Disponible le 4 Mars 2013)

Je me préparais pour mieux vous retrouver...
 
                             Toujours intrépide, je suis la joie de vivre incarnée.
                             Dotée d’une imagination débordante, je maîtrise l’art de la séduction jusqu’au bout des ongles.
                             Pour vous éblouir, je me suis glissée dans un nouveau modèle, cousu dans une mousseline aérienne.
                             Et vous remarquerez dans mon sillage un « je ne sais quoi » de délicieusement frais, lumineux et enjoué.
 

                             Familière et pourtant singulière, je n’en finis pas de vous surprendre...
                             L’éclairage a changé. La nuit tombe sur mon Paris enchanté…
                             La soirée commence, ma robe légère en virevolte d’impatience.
                             Cette heure énigmatique m’inspire, me fait vibrer.
                             La ville lumière est mon terrain de jeu. D’un claquement de doigts, elle prend des airs de fête et devient une scène rêvée.

                             Et hop, sur cette piste de danse scintillante, j’alterne les rythmes et les ambiances. Que le spectacle commence !
                             Devant chaque monument, je tire ma révérence.
                             Un swing infatigable devant l’Arc de Triomphe devenu Juke Box.
                             Une valse en amoureux sur le Pont des Arts qui met les idylles sous clés.
                             Un rock endiablé entre filles, en scratchant les vinyles de la pointe de nos talons aiguilles.
                             Au-delà de tout, c’est mon sillage radieux et couture qui vous aimante.
                             Il vous emporte dans un tourbillon étoilé, tout en chic et légèreté.
 

                             Mon pygmalion, Thierry Wasser, est conquis comme au premier jour.
                             Un an après notre rencontre, le parfumeur exclusif de Guerlain m’invite à danser pour révéler une facette plus espiègle et insouciante de ma personnalité.
                             Il me pare d’une dentelle florale fraîche et romantique, brodée de notes pétillantes et fruitées.
 
 
 
                             Première arabesque, une brassée de fleurs fraîches. Ce bouquet de rose, jasmin et fleur d’oranger, cueilli au petit matin, s’envole sur un air délicat,
                             aérien, délicieusement féminin. Sur les pointes s’immiscent des fruits à croquer. La cerise, gorgée d’eau, la pomme et le cassis entrent en scène,
                             rafraîchis encore par une pluie de notes vertes fusantes, pétillantes, comme mouillées de rosée. Enfin, se dévoilent en douce les tentations
                             attachantes de l’ambre blanc. Un nuage de muscs tendres, soyeux et immaculés enveloppe le tout dans un halo douillet.
 

                             Mon écrin de verre est intact.
                             Mêmes courbes d’épaules, même bouchon aux allures de coeur inversé.
                             Mais sa transparence cristalline est teintée d’un rose délicat et poudré.
                             En ombre chinoise, il révèle une élégante robe bustier, dont la taille est soulignée par une fine ceinture rose.