Guerlain lance mondialement son parfum La Petite Robe Noire,
 
Paris est son royaume…
Elle l’arpente librement, personne n'est indiffèrent à sa démarche dansante.
Le claquement de ses talons résonne, ses clins d’œil désarçonnent, ses sourires sont prometteurs et son sillage ravit les cœurs…
Et oui, La Petite Robe Noire a de sérieux atouts.
Sur son passage, son parfum vous harponne, tel un hameçon, dans un chassé-croisé enchanté. Une empreinte mémorable, une signature indélébile.
 
La Petite Robe Noire est née dans une rose.
Depuis deux ans, elle est cultivée avec soin dans les boutiques exclusives de Guerlain.
Dès son apparition, elle a connu un si vif succès qu’aujourd’hui elle se réinvente, toujours plus séduisante,
pour paraître dans les parfumeries du monde entier.
 
Ainsi, le destin de La Petite Robe Noire a basculé.
Elle s’est épanouie, révélée, magnifiée. Fraîchement éclose, elle est parée de la Guerlinade,
la fameuse recette aussitôt reconnaissable et tissée des ingrédients fétiches de la maison.
Un vertige de fève tonka, de vanille, d’iris et de patchouli éclatant à vous mener par le bout du nez.
Une fragrance plus fraîche, plus lumineuse, plus couture et plus sophistiquée que jamais. La quintessence du chic parisien et la grâce incarnée !



Une écriture épurée sublime quelques matières premières d’exception : cerise noire, patchouli et rose, audacieusement surdosés.
Comme une coupe de robe, La Petite Robe Noire est taillée dans le plus pur style maison.
 
Première oeillade, la cerise noire, entre fantaisie et magie, elle est illustrée par une astucieuse combinaison d’amande exquise,
de fruits rouges savoureux et de bergamote fraîche et pétillante.
Second clin d’oeil, la rose entre en scène, précieuse association d’essence de rose bulgare, fraîche et fusante,
et d’absolu de rose turque, moelleuse et délicieusement confite.
Enfin, se dévoilent les tentations ténébreuses du réglisse et du thé noir fumé. L’évocation de la racine sombre, puissante et racée,
vous entraîne dans une séduction un peu sèche et anisée.
Et les élégantes feuilles de lapsang sont fumées pour s’enrichir d’accents presque cuirés.
 
Le flacon est une réplique fidèle du célèbre flacon cœur de Mitsouko et de L’Heure Bleue.
Les courbes des épaules, sensuelles comme celles d’une femme, et le bouchon aux allures de coeur inversé.
Dans sa transparence cristalline, dégradée du noir au rose poudré, se dévoile en ombre chinoise la silhouette de ma petite robe noire préférée.
Dessinée par Serge Manseau, elle est gracieusement évasée et décolletée, dotée de délicates manches ballons, prête à danser !


Pour la communication de La Petite Robe Noire Guerlain, a donné carte blanche à Kuntzel + Deygas.
Ils unissent depuis 1990 leurs talents de concepteurs et de dessinateurs sous le nom de Kuntzel + Deygas pour signer, ensemble,
un design graphique “narratif ” au style inimitable.
Leurs “créatures” investissent tous les espaces créatifs : objets, cinéma, campagnes publicitaires ou expositions dans le monde entier.
Ils créent pour Guerlain un nouveau personnage. La silhouette élancée d’une parisienne espiègle, attachante et raffinée évoluant
dans une mise en scène unique, aux lisières du parfum et de la mode.
Du cousu main et sur mesure pour capter toute la personnalité de La Petite Robe Noire.
Une démarche inscrite dans les valeurs de Guerlain : Darcy, Cassandre, Nikasinovitch ont dessiné les publicités des plus grands parfums de Guerlain.