La crinière d’un cheval, une corde nattée...

...le carré de soie Quadrige s’empare du flacon 24, Faubourg.



Un jeu graphique sur carré de verre, qui imbrique les têtes de chevaux et les harnais comme les pièces d’un puzzle.
 

En 1995, Hermès rend hommage à sa maison mère avec le parfum 24, Faubourg. Lieu de mémoire et d’actualité,
où s’allient tradition et modernité, le 24, Faubourg Saint Honoré est l’affirmation d’Hermès. Un monde secret où tout
est création et lumière, féminité et plénitude. Un univers de vibrations, de rayonnement où les images disent excellence,
exception, émotion, où les couleurs disent chaleur, profondeur, où la femme, grande déesse des origines, est soleil.



 

Créé par Maurice Roucel, 24, Faubourg est une invitation au voyage dont la Méditerranée est la source d’inspiration
et l’Océan Indien, l’aboutissement de son épanouissement. Le rayonnement de l’accord naît d’une brassée de fleurs
blanches ; fleurs d’oranger, tiaré, jasmin Sambac et ylang-ylang. Très sensuelle et porteuse de soleil, la note devient
plus précieuse encore dès que l’iris de Toscane apparaît : par la magie de son absolu, il est la transition entre les fleurs
et les bois. Le santal et le patchouli enveloppent la fragrance de secret et de mystère. Mystère et sensualité
sont encore accentués par l’ambre gris, la vanille et la tonquitone.

 
Dessiné par Serge Mansau, le flacon est chargé de sens. Ses formes, un carré au galbe très féminin,
son cabochon de verre, l’ébauche d’un carré qui apparaît lorsque le flacon, baigné de soleil, est mis en lumière.