Découvrez un nouveau chapitre du conte l’Eau des Merveilles par Hermès...


Commencée en 2004, cette histoire est un récit poétique inspiré du regard que la maison Hermès porte sur le monde.
Enrichie chapitre après chapitre depuis le geste créatif originel, ses différentes expressions olfactives rythment
son évolution et se déploient autour du thème boisé-ambré original.



Jean-Claude Ellena, parfumeur de la maison, nous a fait voyagé d’une étoile à l’autre, à la découverte de son imaginaire…
Des vibrations gourmandes et charnelles pour L’Elixir.                         
Une profondeur envoûtante et des nuances liquoreuses pour le Parfum.
Un éclat froid et étincelant avec L’Eau Claire.                                        
 




Aujourd’hui, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, il nous invite à vivre une nouvelle expérience olfactive : L’Ambre des Merveilles.
 

Après l’Eau des Merveilles, incarnant une féminité non florale, très boisée et volontaire, l’Élixir,
une composition gourmande, aguichante et l’Eau Claire, transparente et légère.

L’Ambre, incarne une femme sensuelle et mystérieuse. L’histoire de l’un des mystères de l’ambre,
entre délice et sensualité, lorsque la vanille rencontre la chaleur du labdanum, et la moiteur du patchouli.

Le fameux flacon culbuto de la série des Merveilles, signé Serge Mansau, se fait encore plus précieux,
plus mystérieux pour l’occasion. Il se pare d’un large anneau d’or, qui ceint son pourtour, vient souligner
l’effet loupe de la boule de verre, et magnifier la pluie d’étoiles de la face.