Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Recherche personnalisée
 
 
Trier par :
Relevance
 
Relevance
Date
 
 
 
 
 
Un peu de poésie dans la ville...
 
En 1992, L’Eau d’Issey bouleverse l’univers de la parfumerie avec ses notes pures et simples en totale rupture avec les sillages opulents du moment. Issey Miyake propose une nouvelle vision de la féminité, sans artifice, essentielle et intemporelle.
 
Aujourd’hui, Issey Miyake fait tomber un nouveau cliché en introduisant la nature au cœur de la ville, qui n’est ni monotone, ni monochrome, mais qui sait surprendre. Dans City Blossom, la nature éclot le long des murs sous la patte de l’artiste Mademoiselle Maurice.
 
 
Cette édition printanière de L’Eau d’Issey s’ouvre sur les notes gaies et pétillantes de baie rose et de citrus. Puis cette fraîcheur s’accentue grâce à un cœur de freesia et de magnolia accompagnés d’un osmanthus mielleux. Enfin, le cèdre blanc de Virginie, rehaussé d’ambroxan et de musc blanc, structure ce bouquet imaginaire.
 
 
Pour donner vie à toute la poésie qu’exprime cette nouvelle vision de L’Eau d’Issey, la maison a invité l’artiste Mademoiselle Maurice à habiller le flacon de ses origamis. Mademoiselle Maurice dessine le long des murs des œuvres empreintes de gaieté grâce à de petits origamis de papiers multicolores. Soigneusement pliés un à un puis collés sur le mur, ils forment une œuvre éphémère, apportant un peu de poésie au tumulte de la ville. Mademoiselle Maurice a fait éclore quatre œuvres à Paris, Londres, Tokyo et New York pour Issey Miyake.