Issey Miyake célèbre le printemps.

 
Cette année, Issey Miyake habille le printemps de vert et fête son retour avec deux éditions éphémères, le temps de cette belle saison. Deux variations olfactives de l’Eau d’Issey qui mettent en lumière deux ingrédients phares de ces eaux. Pour elle, le lotus. Pour lui, le yuzu.
 

Intemporelle, L’Eau d’Issey contient de la fleur de lotus, une recomposition imaginaire d’une fleur d’eau délicate et précieuse, qui lui donne son raffinement aquatique.
 
Alberto Morillas a mis en avant cette fleur de lotus pour cette nouvelle version printanière. Sa floralité légère et aquatique se marie avec une recomposition de jacinthe et une touche de jasmin sambac. Dans le fond s’exprime la délicatesse d’un sillage de muscs blancs et bois précieux pour amplifier la douceur. Une exquise floralité où flotte délicatement l’esprit du lotus.
 
A l’exquise Eau d’Issey pour homme placée sous le signe des bois, s’appose une vision fraîche et joyeuse. Agrume délicat, le yuzu hybride mandarine et citron.
 
En tête et traversant la fragrance le yuzu pétille. A sa fraîcheur hespéridée s’ajoute la vivacité espiègle du gingembre. Sur les notes aquatiques se passe la muscade joliment épicée. Le fond boisé, signature du parfum, magnifie cèdre et vétiver.
 
Les flacons élancés jouent la transparence avec une légère coloration vert tendre tandis que le capot se pose, blancheur immaculée. Le nom de la matière se détache en lettres blanches sur le corps du flacon.