La classe indéfinissable
 
Ce nouveau venu dans la collection des parfums Jean-Charles Brosseau s’identifie par ses notes très appréciées dans
la catégorie florale orientale. Le lys, la tubéreuse, le bois de santal et la baie rose s’approprient le tempo initial de cette
composition qui s’articule magistralement autour de la bergamote, de la noix de coco et de la vanille.
 
Cette Ombre-là brille et rayonne spontanément. Une fragrance orientale, certes, mais avec des accents poudrés. Derrière l’Ombre se dissimule
le platine, somptueux mais discret métal qui contribue à donner à cette création tout son lustre et à perpétuer le succès de la marque.
 
Ombre Platine se porte comme un bijou de valeur sans ostentation, qui sait vous embellir tout préservant votre discrétion.
 
La fraicheur de la bergamote et du cassis trouve son écho dans la pétillance charnelle de la Baie rose et le fruité charnu de la pomme verte.
Alors le lys, avec ses notes chaudes de noix de coco et de lait, se mélange à la tubéreuse voluptueuse et la rose de Damas aux accords de prune.
Enfin, les bois précieux de santal et de cèdre sont adoucis par le baume Pérou et la vanille.
 
Le flacon octogonal, signature de la marque, a été métallisé dans une teinte argent-platine pour l’occasion.
Le capot sphérique qui coiffe le flacon est lui d’un ton cuivré.