Au cœur la jungle indienne...
 
A l’origine, l’imprimé d’une robe du défilé printemps-été Haute Couture, où Jean Paul Gaultier mêle animaux sauvages, danseurs Hindous et divinités dans un dégradé de ton chauds. Cet été, le couple Gaultier se retrouve en Inde. Loin de leur univers urbain, ils s’offrent une escapade dans la forêt indienne...


Au milieu d’une flore luxuriante, la panthère impériale apparaît puissante et féminine sur le flacon buste de Classique. Derrière elle, la rose flirte avec la fleur d’oranger, arrosée d’un zeste de clémentine de Sicile. Puis en cœur, un bouquet de fleurs pures : jasmin sambac, ylang-ylang, muguet boisé et iris blanc. Le sillage enivre, mêlant absolu de vanille, musc frais et ambre végétal.
 
Entre les divinités indiennes, un tigre majestueux surgit sur le torse musclé du Mâle. Le Mâle Eau d’Eté s’ouvre sur la fraîcheur aromatique de la lavande, menthe et cardamone. Puis, les notes vertes, gazon coupé et feuillage prennent de l’assurance. Le sillage emblématique du Mâle, vanille, musc et santal, reste inchangé.