Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Recherche personnalisée
 
 
Trier par :
Relevance
 
Relevance
Date
 
 
 
 

Cette année, la demoiselle libellule se pose sur le précieux flacon de l’Edition Limitée 2013.
 

À de nombreuses reprises, René Lalique représenta cet insecte, thème favori du style Art Nouveau, laissant libre cours à son imagination.
Signé René Lalique, le “Pectoral à la libellule” fut présenté à l’Exposition universelle de 1900, Sarah Bernhardt porta cette précieuse parure.

Puis en 1928 l’esprit Art Déco, réinterprète la libellule avec deux créations majeures de Lalique, l’une aux ailes repliées et l’autre
aux ailes déployées ; les deux parées pour la conquête d’un monde d’éphémère. Outre les bijoux, la libellule s’est aussi incarnée
chez Lalique en mascotte, ornant les bouchons de radiateur des automobiles ou encore en boîtes à poudre, vases, coupes...




 
Cette année, le flacon magnifie une extraordinaire libellule vêtue de noir. Généreux dans sa forme, le flacon incolore s’orne de cercles
concentriques, délicatement repolis à la main, ondes répétées d’eau où se pose le corps de la belle libellule, plongeant dans le délicieux
nectar parfumé. Une double paire d’ailes, joliment déployées, joue sur un jeu alterné de brillance et de cristal mat.

 
Cueilli à 1150°, le cristal est mis en forme dans une mailloche en bois, puis déposé dans un moule en fonte chauffé à 400° et recuit
durant 7 heures. A froid, s’effectuent ensuite les opérations de taille et de polissage. Puis le décor des ailes de la libellule et des ondes
du flacon sont sablés. Pour ajuster la pose du bouchon, ce dernier est appairé à son flacon pour être rodé à l’émeri garantissant ainsi l’étanchéité.
Enfin, sur le flacon signé et numéroté s’ajoute une ultime finition de pose du baudruchage et du fil d’or.




Lalique de Lalique est un floral absolu, en majesté. Dès le départ, la fragrance se dessine ; déjà somptueuse, elle irradie. S’offre
un opulent bouquet : rose suave de Bulgarie, jasmin sensuel , giroflée épicée et iris poudré ; une farandole de fleurs aux tonalités variées.
S’ajoutent de douces notes fruitées : feuilles de cassis, mûre sauvage et poire, accents de délicieuse gourmandise. Le fond joue les bois en
douceur, volupté et sensualité. Santal de Mysore, délicatement lacté, suave vanille Bourbon, muscs blancs et notes ambrées pour un sillage sans fin.


En un point d’eau de cristal, la Libellule a suspendu son vol gracieux et sur le parfum, s’est posée, ravissante et poétique...