Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Recherche personnalisée
 
 
Trier par :
Relevance
 
Relevance
Date
 
 
 
 
 
Maison Lancôme

Pour créer Lancôme, Armand Petitjean imagine cinq parfums aux sillages tenaces et puissants. Bocages, Conquête, Kypre, Tendres Nuits et Tropiques font voyager et ne laissent personne indifférent. En quelques mois, Lancôme entre dans le cercle des grands parfumeurs parisiens.
 
80 ans plus tard, Lancôme imagine une nouvelle collection de Haute Parfumerie : Maison Lancôme. Inspirées par l’assemblage des grands crus, ces créations raffinées et complexes allient deux essences naturelles qui dialoguent et se répondent sur fond de notes puissantes et captivantes.
 
Pour rendre hommage à la collaboration entre Armand Petitjean et son directeur artistique Georges Delhomme, Lancôme a invité le duo d’artiste Alex & Marine à imaginer une illustration des ingrédients de chaque parfum. Sur une plaque dorée apposée au flacon, la fresque graphique aux multiples détails se dessine en relief. En transparence, les nuances ambrées des parfums laissent rayonner les contours de chaque matière première.


 Chapitre I : Jasmins de Marzipane
 
Dominique Ropion a travaillé autour des deux jasmins légendaires de la parfumerie : le jasmin Sambac et Grandiflorum. Un accord bois d’amande éveille les sens et révèle la fraîcheur verte, fusante et radieuse de l’absolu de jasmin Sambac. Progressivement, le jasmin Grandiflorum gagne du terrain et révèle ses facettes plus charnelles, animales et cuirées. Dans ce sillage de fleurs blanches, la vanille suave et épicée s’enveloppe de santal crémeux et de muscs sensuels.
 



Chapitre II : Lavandes Trianon
 
Olivier Gillotin a relevé le pari d’assembler deux essences de lavande, matière iconique de la parfumerie mais difficile à travailler. Agrémentée d’une note caramel onctueuse, la fraîcheur fusante de l’essence de lavande fine, cultivée en haute attitude nous emmène en vacances. Elle cède peu à peu du terrain à l’absolu de lavande des vallons de Provence aux facettes balsamiques, plus chaudes et sensuelles. Le sillage onctueux et chaleureux de la vanille et d’un accord lait chaud réconforte et enveloppe telle une écharpe.
 



Chapitre III : Santal Kardamon
 
Shyamala Maisondieu fait coexister deux extractions de tubéreuse pour mieux en souligner la richesse et la profondeur. Le distillat de Tubéreuse révèle le souffle délicat, frais et aérien d’un bourgeon tandis que l’absolue de tubéreuse récoltée à la nuit tombée dévoile son sillage tenace, sensuel et addictif. L’accord châtaigne grillée enrobé de fève tonka arrondit la puissance de la tubéreuse d’une addiction gourmande fumée et chaleureuse.
 



 Chapitre IV : Parfait de Rôses

Se remémorant la fraîcheur liquoreuse d’un champ de rose de Grasse au petit matin, Nathalie Lorson assemble les facettes de deux extractions de rose Centifolia. Les notes pétillantes de poivre rose font éclore la rose de Grasse à la fraîche délicatement fruitée. A ses côtés, une infusion de rose distille ses notes douces et vaporeuses enveloppées d’encens. En sillage, un voile ambré charnel et de labdanum, de vanille et de résines de baume Tolu scelle ce premier hommage à la fleur emblème de Lancôme.
 



Chapitre V : Rôses Berebenza
 
Inspiré par la majestueuse rose de Damas, Julien Rasquinet a imaginé une rose sensuelle et orientale. La mandarine fraîche et fusante éclaire l’essence de rose Damascena fraîche et délicate. Puis l’absolue de rose Damascena suave et charnel prend le dessus, rehaussée d’une touche de safran racé. Miellé et épicé, ce bouquet de rose s’enveloppe d’un sillage épicé et chaleureux de vanille et de bois de oud.
 



 Chapitre VI : Oranges Bigarades
Inspiré par l’oranger, surnommé l’arbre du parfumeur, Christophe Raynaud a composé une interprétation moderne de l’orange amère. Orange Bigarade assemble l’envolée fruitée de l’orange verte aux notes acidulées de l’orange amère. Une touche de bergamote pétillante et de poivre noir épicé vient égayer ce bouquet d’agrumes qui s’adoucit dans l’union du sillage solaire de la fleur d’oranger et des vapeurs fumées du thé noir.



Chapitre VII : Iris Dragées
 
Pour illustrer le symbole de pureté et de délicatesse signature des mariages, Nathalie Lorson a imaginé un parfum blanc, doux et rassurant. Un accord dragée entre sucre glace et amande fraîche éveille les sens. Sa blancheur crémeuse est intensifiée par un jasmin charnel et illuminé par une bergamote vive et pétillante. L’iris fait son apparition sous deux facettes : le distillat aux tonalités cuivrée s’allie au notes suaves du résinoïde d’iris. La fève tonka aux accents vanillés parfait ce sillage dragée flottant sur un nuage vaporeux de muscs blancs.



Chapitre VIII : Santal Kardamon
 
Afin de créer une fraîcheur différente loin d’un hespéridé classique, Amandine Marie a orchestré un contraste entre fraîcheur et onctuosité. Verte et légèrement zestée, la cardamone s’accorde à la fraîcheur pétillante du néroli. Le doux distillat de santal, puissant mais aérien est illuminé par la mandarine. Peu à peu, l’essence de santal enveloppe le parfum de son sillage onctueux et chaleureux soutenu par un absolu benjoin.