Nuit de Longchamp

Nuit de Longchamp est créé en 1934, pour une diffusion restreinte lors d’une grande soirée hippique annuelle réunissant la jet-set internationale.

A partir de 1937 il rencontre véritablement l’adhésion d’un plus large public. Il s’est imposé particulièrement auprès
du public américain, auprès duquel son succès ne s’est pas démenti pendant plusieurs décennies.
En devenant à la fin des années 30 et dans tous les pays le parfum phare de la gentry internationale,

Nuit de Longchamp, a sauvé la Maison Lubin d’une situation très difficile.





Un somptueux jardin de fleurs blanches, qui s’épanouit au crépuscule. Rives africaine de la méditerranée et jardins ottomans apportent
en offrande fleurs et baumes les plus précieux à la note éternelle qui ravit le coeur des belles. En tête, bergamote de Sicile et fleur d’oranger
de Tunisie, noix de muscade, cardamone et ylang ylang. Le coeur offre une rose de Turquie et un jasmin du Dades, un iris de Florence
et un santal de Mysore. Le fond révèle patchouli et vétiver d’Haïti, labdanum et mousse de chêne.


La fragrance se pare du célèbre flacon Lubin, une amphore stylisée aux courbes généreuses.
Il est présenté dans un bel écrin gris aux armoiries de la maison.