Vetiver


Vetiver de Lubin naît un rare soir de neige sur Paris, au chevet de Notre Dame. Le froid inspire l’idée de ce Vetiver d’Hiver.
Il nous donne des envies de feu de bois et nous rappelle les encens qui brûlaient dans les cathédrales du moyen âge,
lorsqu’on venait en hiver s’y réchauffer autour de braseros.

C’est ensuite devenu, pour les enfants ne connaissant pas ce mot, un personnage de légende inventé pour l’occasion.
Le Vetiver habite les forêts profondes d’Armorique. C’est un génie celte, aux allures de Dionysos, sensuel et mystique à la fois,
un peu homme des bois et un peu gentilhomme, un magicien qui réveille la nature au printemps en lui insufflant la vie après les rigueurs de l’hiver.



La fragrance marie les agrumes et les épices lointaines, associés aux effluves magiques de mystérieux sous-bois.
Elle s’ouvre sur de la mandarine, du pamplemousse, de l’orange de Guinée et du néroli.
Puis le coeur révèle clou de girofle, noix de muscade et piment des caraïbes. Le sillage se conclut
par un vetiver de Java, un cèdre de Virginie, de la myrrhe, de l’encens, et du tabac blond.


La fragrance est présentée dans un flacon en verre transparent, les 7 lettres de Vetiver ressortent du flacon.
Il est surmonté d’un bouchon rectangulaire en bois, rappelant les origines de ce personnage de légende...