Pour célébrer Noël, Nina devient Princesse d’un Jour...
 
En cette fin d’année 2012, Nina se pare d’une nouvelle robe, un fourreau carmin, tourbillonnant de paillettes.
Nina apparaît, assise dans l’intimité de son boudoir blanc et argent, au coeur d’un appartement haussmannien,
dans l’impatience des préparatifs d’une fête. Devant sa coiffeuse, elle fait défiler
dans son miroir un générique imaginaire sur un air brillant et onirique.

 
Une fragrance exquise pour Nina, qui laisse derrière elle un rayon de lumière pailleté, une brume exquise et parfumée,
un sillage presque palpable. Son parfum est reconnaissable entre tous : en tête, les fraîcheurs de sorbets enveloppent
d’insolence la pomme d’amour. Lovée au coeur de la fragrance, celle-ci se pique de vanille infusion et de praline,
histoire d’affirmer sans complexe sa gourmandise. Avant de révéler, dans une pirouette végétale,
un bouquet inattendu de bois de pommier, de musc coton et de cèdre blanc.





 
Pour cette nouvelle édition de l’eau de toilette Nina, le célèbre flacon-pomme est constellé
de paillettes, dont le fond carmin conjugue le rouge sur des tons de vermeil et de lipstick.
Un fruit magique et scintillant aux feuilles argentées.