Candy passe à L'Eau !


Candy, la nouvelle héroïne Prada, se révèle attirante et inattendue, à la fois épicurienne et énigmatique à travers L’Eau.

Pétillante, élégante et désinvolte, cette nouvelle eau de toilette exhale l’optimisme de Candy et sa façon de jouir de l’instant présent.



Ce caractère frais et joyeux si propre à Candy est transcrit par un mélange de notes éclatantes et délicieusement addictives.
Un triptyque autour de muscs blancs, de benjoin et de caramel, se voit sublimé par les accords citrus et notes florales pour une fragrance pétillante.
 


L’accord de la mandarine de Sicile et du citron biologique provoque une explosion joyeuse et une sensation vivifiante pour les sens.

Puis, le pois de senteur, quintessence de la fleur de printemps, dévoile une nouvelle palette, fraîche et lumineuse.

Enfin, muscs blans, benjoin et caramel traduisent plaisir et gourmandise. La texture soyeuse et poudrée des muscs blancs confère
à la fragrance son caractère sophistiqué et sensuel. La forte concentration de benjoin, une résine provenant d’un arbre du Laos,
apporte des notes balsamiques chaleureuses et suaves. Le caramel épouse le caractère féminin et joyeux de la fragrance et
lui offre une touche d’originalité subtilement addictive.


 
Le flacon distille la luminosité de sa fragrance à travers la rondeur de sa goutte de verre. Le luxueux bandeau signé Prada et
la pompe en demi-lune mêlant le noir et l’or, révèlent une touche de lumière. L’étui se pare également de tonalités nude.
Une fois ouvert, l’étui révèle un imprimé Art Déco raffiné, qui met en valeur le design vintage du flacon.


 

Léa Seydoux incarne Candy dans trois films réalisés par Wes Anderson et Roman Coppola.
Le Rive Gauche d’un Paris utopique où nous retrouvons Candy, confrontée à l’amour : Qui choisira-t-elle entre deux meilleurs
amis qui sont tombés irrémédiablement amoureux d’elle ? Julius ou Gene ? Gene ou Julius ? Un dilemme des plus délicieux...