Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Recherche personnalisée
 
 
Trier par :
Relevance
 
Relevance
Date
 
 
 
 


La Collection Exceptionnelle N°6 : La Collection du Palais Royal par Serge Lutens

Une collection hors du commun…

En 1992 s’ouvrent « les Salons du Palais Royal ».
Créée par Serge Lutens, cette première maison de parfums est dédiée aux clients connaisseurs et exigeants.
 
Serge Lutens arpente les colonnades du Palais Royal depuis bien longtemps, lorsqu’un jour, souhaitant
découvrir de plus près
ce petit monde, il décide d’y ouvrir sa propre boutique de parfums. Un espace clos,
au cœur de Paris,
à l'abri de l’effervescence de la capitale, sans voitures, un lieu où l’on choisit de venir…
 
En effet, Serge Lutens cherche un public d’amateurs et non pas d’occasionnels. C’est un des précurseurs des collections
de parfums
de niches, à une époque où les grands lancements, les coups spectaculaires pour bien peu de choses avait fait leur temps.
 
Il invente son public, grâce à cette Maison de parfums ; lieu unique au monde où l’on viendrait en éclairé,
se définir par son parfum,
pour sortir de la soupe sans identité, que les temps précédents nous imposaient.
 
Afin que chacun puisse définir son choix, Serge Lutens imagine, invente un décor exceptionnel pour l’écrin de sa collection de parfums…
Il se laisse guider par ses couleurs, du violet au noir ; ses impressions, des poissons, qu’on puisse, comme dans un aquarium, s’y laisser flotter.
Aussi chaque détail des frises, motifs, panneaux est-il pensé et redessiné à partir d’une documentation interprétée.
Ainsi, c’est par fidélité à une période que le lieu est marqué par cette ambiance de l’après-révolution française, celle qui suit la Terreur.

Découvrez cette collection à travers les mots brefs de son créateur et venez vous laisser bercer
par l’univers de Serge Lutens au Palais Royal au plus vite !


Chapitre I : Bois et fruits


Un cèdre confit.


Chapitre II : Bois oriental

Un cèdre aromatisé.


Chapitre III : Bois et musc

Un cèdre feutré.


Chapitre IV : Bois de violette

Un cèdre vivifié.


Chapitre V : Rose de nuit

Un parfum irradiant.


Chapitre VI : Ambre Sultan

Des résines aromatiques.


Chapitre VII : Iris Silver Mist

La grâce.


Chapitre VIII : Un bois sépia

L’automne.


Chapitre IX : Un lys

Un parfum évident.


Chapitre X : La myrrhe

La fraîcheur d’une nuit.


Chapitre XI : Fleurs d’oranger

Un parfum mieux qu’elles !


Chapitre XII : Encens et lavande

Un clair-obscur.


Chapitre XIII : Cuir mauresque

Un parfum mauresque.


Chapitre XIV : Santal de Mysore

Un parfum soutenu.


Chapitre XV : Muscs Koublaï Khän

Un pelage lumineux.


Chapitre XVI : Rahät Loukoum

Un parfum en duvet.


Chapitre XVII : Tubéreuse criminelle

Un parfum intense.


Chapitre XVIII : Chergui

Des sèves, des sucs cristallisés.


Chapitre XIX : Vétiver Oriental

Le vétiver hors de la Cologne.


Chapitre XX : Fumerie turque

Un tabac blond.


Chapitre XXI : Chêne

Le gentleman’s comfort


Chapitre XXII : Bornéo 1834

S’il faut le dire, un patchouli.


Chapitre XXIII : Miel de bois

Un bois de ruche.


Chapitre XXIV : Mandarine mandarin


Une étincelle de pulpe.


Chapitre XXV : Sarrasins

Un conquérant.


Chapitre XXVI : Louve

Une amande fraiche.


Chapitre XXVII : Rousse

Un parfum piquant.


Chapitre XXVIII : El attarine

Un solaire.


Chapitre XXIX : Foureau noir

Une empreinte.

Chapitre XXX : Boxeuses

Un peau et cuir, sensuel !


Chapitre XXXI : De Profundis

Aucune concession, fût-elle perpétuelle !


Chapitre XXXII : Une Voix Noire

Des étoiles qui se lèvent comme un seul astre. Une nuit pleine de lune.


 
 

 
 
Afficher la suite de cette page