Midnight In Paris, le nouveau masculin de Van Cleef & Arpels,

Directement inspiré d’une montre éponyme de la Maison, Midnight In Paris recèle
toute la poésie d’une nuit étoilée, en plein cœur de la Ville Lumière.

 
 
Inscrite dans la collection horlogère des « Complications Poétiques », la montre Midnight In Paris
reproduit avec exactitude la voûte céleste vue de la Place Vendôme en plein cœur de la nuit. Le cadran
s’orne de la carte du ciel étoilé au-dessus de Paris reproduite sur un disque rotatif en verre aventurinée.
Au fil des 365 jours de l’année, ce disque tourne imperceptiblement, offrant ainsi aux regards,
où que l’on soit dans le monde, un morceau de ciel de la capitale.



 
Le flacon s’inspire de ce Cosmos mécanique. Un écrin de verre bleu nuit dont la forme rapelle
celle du cadran de la montre. Cerclée de métal argenté siglé Midnight In Paris, le flacon légèrement
bombé est habillé d’un capot orné de multiples monogrammes. Le flacon reprend le décor du cadran
de la montre, la carte des étoiles dans le ciel de Paris.

 

Plongé dans l’obscurité d’une nuit éclairée d’un simple rayon de lune, Midnight In Paris se devait d’être aussi masculin que raffiné.
 
Facettée comme une pièce d’horlogerie rare, l’eau de toilette diffuse instantanément une fraicheur pétillante.
Une explosion d’agrumes qui fusionnent avec une touche aromatique de romarin. Encore lointaine, la pulsation
cuirée se met à battre sur la peau tandis qu’un accord de thé vert matcha fait son apparition. Le rythme s’accélère
avec l’arrivée du muguet noir, une clarté florale contrastée par une sensualité animale. Un muguet imaginaire
qui n’a rien d’innocent. Noirci à l’encre des essences de styrax, le bouquet  prend des accents de lapsang
souchong et de peau patinée. Un clair obscur couché sur un socle oriental de baumes. Overdose
de fève tonka au goût amandé, benjoin fondant, et encens tissent la colonne vertébrale du sillage.