Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Alien, la quête d'une lumière, d'une énergie nouvelle
 
Alien se réinvente et rencontre son alter ego, mi-homme, mi-dieu : Alien Man. Thierry Mugler nous emmène dans un nouveau voyage imaginaire à la croisée des origines du monde et du futur. Si Alien est la fille du soleil, Alien Man est le fils de la nuit. Alien symbolise la recherche d’un mystère en chacun de nous et nous invite à se ressourcer, à se révéler dans un monde meilleur, vers une aurore plus lumineuse que jamais.
 
Belle et étrange, Alien a fait surgir une fleur du futur au cœur d’un mystérieux désert. Exquise et lumineuse, cette fleur éclot dans Alien Flora Futura. Telle une explosion de lumière, la main de boudha s’ouvre sur une fraîcheur acidulée soutenue par les notes vertes et croquantes du trèfle. Le jasmin suave et solaire annonce l’éclosion nocturne de la fleur de cactus qui déploie une floralité fraîche et moderne. Cette nouvelle énergie résonne au contact des éléments terrestres : ambre blanc et bois de santal dessinent une douceur lactée sensuelle et enveloppante.

 
Le flacon talisman Alien se baigne de lumière et resplendit. Habillé d’un rose-orangé, il évoque l’aube, le prélude du jour. Lumineuse, cette pierre précieuse laisse rayonner le parfum serti par ses griffes d’or. Le nom Alien en lettres cunéiformes vient s’inscrire en dépoli au centre du flacon.
 
Surprenant et intrigant, Alien Man mêle et confond les extrêmes. Fusante, la fraîcheur anisée et aromatique rencontre des notes boisées fumées et dégage une énergie positive. Le cuir se révèle flamboyant et lumineux, embrasé par le bois de cashmeran frais et épicé. Mystérieux et enveloppant, l’ambre blanc s'illumine dans le sillage fumé et solaire de l’osmanthus.

 
Hommage moderne à son alter ego féminin, le flacon Alien Man se dresse comme un monolithe. Lignes minimalistes et graphiques, faces lisses, le flacon s’impose par sa puissance minérale et architecturale. Il est plongé dans un améthyste profond et intense, un bleu sombre et apaisant, à la croisée du passé et du futur.
 
Le film nous transporte dans un espace hors du temps, dans une science-fiction extraordinaire. L’obscurité s’étend sur un désert infini, une terre noire et primaire, une planète inconnue. Fille du soleil, fils de la nuit, deux héros échappés du temps traversent chacun dans leur vaisseau l’espace infini avant d’être attirés par un monolithe aux reflets moirés. Un faisceau de lumière blanche l’illumine en douceur. Au toucher, le monolithe dégage une lumière flamboyante et irradiante qui brise l’obscurité et ravive ce monde obscur.