Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Les Eaux de Chanel
 
Chanel imagine une nouvelle collection de parfums exclusifs célébrant la fraîcheur. Ces Eaux nous emmènent au bord de la mer sous la brise et au soleil, vers une destination dont il suffit de prononcer le nom pour sentir l’ailleurs. Chanel ranime des sons, des images, des souvenirs au cœur de trois destinations chères à Mademoiselle Chanel : Deauville, Biarritz et Venise. Une invitation à laisser s’exprimer ses émotions, ses sensations avec pour fil conducteur cette infinie fraîcheur.
 
Un flacon flasque de voyage, comme un évidence, préserve ces eaux fraîches. Verre fin et léger, forme épurée et fluide, le flacon part facilement en voyage. L’élégante étiquette blanche répond à l’emblématique bouchon en bakélite noire siglée du double C. S’inspirant de l’usage du jersey détourné par Gabrielle Chanel, le carton d’emballage est un simple carton ondulé blanc et rigide embossé en noir du nom du parfum.
Paris Deauville
 
Au Printemps 1912, une station balnéaire normande prisée des Parisiens intrigue la jeune modiste. Gabrielle Chanel choisit ce lieu idéal pour sa première boutique où elle lancera sa mode inspirée des marins : les rayures, le beige et le jersey.
 
Olivier Polge compose le week-end au vert rêvé des parisiens. L’énergie fusante du petit grain et de l’écorce d’orange se nuance de la note verte du basilic. Le cœur floral de jasmin et de rose éclot suave et délicat. Le sillage chypré du patchouli insuffle sa ténacité au parfum.
 
Paris Biarritz
 
En 1915, Gabrielle Chanel part à la conquête de la côte basque et ouvre une nouvelle boutique au cœur de la Villa de Larralde. La maison devient l’échappée sportive incontournable avant une partie de golf, un pique-nique de plage ou un bain énergisant.
 
Olivier Polge dessine la puissance de l’océan, la force insaisissable des vagues qui nous emportent dans leur écume. L’envol fusant du pamplemousse et de la mandarine est poussé par une note aquatique. Un accord muguet vert et candide fait perdurer cette fraîcheur soutenue par le sillage tonique du vétiver mêlé aux muscs blancs.
 
Paris Venise
 
En 1920, Mademoiselle Chanel vient de perdre Boy Capel. Son amie Misia l’emmène à Venise noyer son chagrin dans des fêtes inoubliables. Venise lui rend le goût de vivre et  l’émerveille avec les mosaïques, l’éclat de l’or martelé et des pierres précieuses de la basilique San Marco.
 
Olivier Polge imagine le voyage en Orient-Express de Paris à Venise. Les agrumes éveillent les sens et laissent les fruits rouges chuchoter à l’iris poudré et au géranium rosé. Alors, le parfum s’ouvre sur l’Orient : le bois de cèdre et l’ambre déploient leur sillage puissant et envoûtant réchauffé par la vanille.