Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Calendrier Lancements
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
 
 
Christian Lacroix

 
Christian Lacroix naît en 1951 à Arles. Dès son plus jeune âge, il est passionné par la mode. Son bac en poche, il commence des études d'Histoire de l'Art à l'université de Montpellier. Il découvre le travail du styliste de St Tropez, Jean Bouquin qui marquera profondément les créations du futur designer. Christian Lacroix souhaite devenir conservateur de musée. Ses parents l’envoient à Paris pour intégrer la Sorbonne puis fréquenter les couloirs de l'Ecole du Louvre. Il s’y trouve une passion pour les costumes de scènes qu'il recrée en changeant couleurs, matières et volumes.
 
Mais ce sont une femme et un homme qui vont bouleverser ses projets et son avenir tout tracé. Françoise son épouse et Jean-Jacques Picart, attaché de presse pour de nombreuses maisons de luxes dont Hermès, le pousse à se lancer dans la mode. Ainsi, il entre en tant que couturier chez Jean Patou en 1981 et relève le challenge avec brio.
 
En 1987, il ouvre sa propre maison de couture, Christian Lacroix. Rapidement, il se fait une clientèle haut de gamme aimant ses vêtements couleur soleil, rappelant sans cesse son exubérance méridionale. Son talent est reconnu dans le métier et il obtient en 1986 un Dé d'Or. Il est nommé directeur artistique d'Emilio Pucci et devient célèbre.

Cependant, le styliste veut toujours aller plus loin : il diversifie ses activités. En 1989, il dessine et commercialise des accessoires en lançant des chaussures, des sacs mais aussi des bijoux. Un an plus tard, il lance son premier parfum : C’est la vie ! Puis, il marque un tournant décisif en créant du linge de maison mais aussi de la porcelaine.

Enfin en 2004, Air France contacte Christian Lacroix afin de créer pour le personnel de bord de nouveaux uniformes.Très inspiré par son sud, bercé par la tauromachie, les festivals de théâtre d'opéra, les traditions provençales et espagnoles, Christian Lacroix s'invente aussi Anglais et dessine des vêtements dans le pur style londonien.
 
La maison Christian Lacroix, en difficulté financière depuis quelques années, ferme définitivement ses portes en 2010.
Depuis, Christian Lacroix, continue de produire des costumes de théâtre, des expositions et a repris la direction artistique
de la maison Schiaparelli pour sa première collection...


 
1990 : C’est la Vie !, un bouquet de fleurs blanches.
Ce bouquet épicé, boisé et vanillé est composé de fleur d’oranger, osmanthus, seringa, jasmin, tubéreuse, ylang-ylang. Le flacon représente un cœur (l’organe) avec des artères en guise de bouchon.



 
2001 : Eau Florale, un parfum débordant de fleurs.
Ce parfum frais est bien à l'image du couturier Christian Lacroix. La riche palette de senteurs explose dans un bouquet qui garde toute sa légèreté. En tête, la douceur de la bergamote réveillée par la clémentine et les feuilles de violette donne le ton d'une touche turbulente et inattendue. Le coeur s'épanouit tendrement grâce à la tubéreuse, au cyclamen et au gardenia et à la fraîcheur subtile des clochettes de muguet. Son sillage fait de bois de santal, de cèdre et de concrète d'iris donne à cette eau florale persistance, douceur et sensualité. Cet élixir floral est habillé d'un flacon en verre de Biot qui évoque les galets que la mer amène sur les plages des mers du Sud.



 
2002 : Bazar, un métissage entre le style flamboyant et chamarré du couturier et son goût prononcé pour l’art moderne.
Une sensation joyeuse et veloutée où se mêlent des effluves de fruits, de fleurs et de bois. Cette fragrance féminine moderne réveille les sens par la présence de nectarine, de fleurs de frangipanier, de capucine et de sycomore. L’impression générale est lumineuse et attachante. L’inspiration architecturale du flacon est similaire à celle de la surprenante boutique à Tokyo du couturier. Les lignes du flacon sont rondes, douces, dans un jeu de matières audacieux mêlant métal, verre et plastique, dans une tonalité orange vibrante.



 
2002 : Bazar pour Homme, la continuité du travail folklorique et ethnique plein de passion et d'imagination du couturier.
Un boisé transparent et marin. Son sillage masculin dépose sur la peau des notes tout d'abord pétillantes, puis aériennes et enfin boisées.Le fond est racé et viril par son caractère boisé intense. Un flacon aux angles vifs est carré et robuste. Comme le féminin, il donne une impression de design futuriste : couleur bleue électrique, matériaux mixant verre, métal et plastique.



 
2005 : Tumulte, comme passion, exagération, théâtralité, mais aussi élégance, fantaisie et surtout féminité.
Plusieurs éléments chers à l'esprit du couturier se retrouvent dans cette nouvelle fragrance : le coeur baroque, emblème de son univers, la couleur rouge et les motifs artistiques chic et bohèmes. Un élixir lumineux et sensuel autour de l'eau de rose et de la rose de Grasse. Une essence habillée d'héliotrope, d'iris et de patchouli d'Indonésie. Le flacon, rouge passion, s'inspire des anciens flacons de parfums.



 
2007 : C’est la Fête, un parfum de liberté, d’insouciance et de fantaisie dont le nom et le flacon rappellent le regretté C’est la Vie. Un tourbillon coloré fruité-fleuri, comme un voyage ludique dans l’univers flamboyant du créateur. Une mélodie fruitée florale aux notes de cassis, fruit de la passion, mirabelle, rose blanche, jasmin, tagette et orchidée vanille. Le flacon jaune et bleu et son bouchon branche de corail reprend les courbes de C’est la Vie.










 

 
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement