Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Creed
 
En 1760 James Henry Creed fonde la Maison Creed à Londres. Rapidement, il obtient les faveurs de la Cour d’Angleterre et de la reine Victoria, également Impératrice des Indes, qui le nomme fournisseur attitré.
 
Bientôt, la maison Creed est prisée par toutes les cours d’Europe : de Napoléon III à François Joseph et Elisabeth d’Autriche ou à la reine Christine d’Espagne, les créations inédites et originales de la maison sont reconnues pour leur qualité, leur raffinement, leur exception.
 
En 1854, sous l’égide de l’Impératrice Eugénie, le parfumeur part à la conquête de Paris, le succès est immédiat et il se construit rapidement une notoriété légitime. Pour sa clientèle raffinée et classe, Creed imagine et crée des fragrances uniques, véritables chefs d’œuvre de composition, adaptées à chaque demande. Et 250 ans plus tard, l’artisan parfumeur continue d’exploiter un savoir-faire inégalé, avec passion et amour.
 
Olivier Creed, incarnant la 6e génération de parfumeurs, décide de porter aux quatre vents et sur les cinq continents, l’inimitable senteur de ses créations. Les millésimes Creed voient le jours, élaborés à partir d’essences nobles et raffinées et contenant un très grand nombre d’éléments naturels.
 
Olivier Creed préserve la technique d’infusion, abandonnée dans les fabrications industrielles modernes, afin de conserver l’originalité et la qualité signature de la maison. Ainsi, Creed fabrique ses propres distillats de vanille, de civette, de musc tonkin de castoréum et ambre gris, des formules héritées du fondateur James Henry Creed. Creed sublime ses essences dans des flacons originaux et exclusifs, dont le bouchon en verre émeri est recouvert de cuir naturel.
 
Olivier Creed, sixième du nom, est le Président Directeur Général d’une maison qui a su rester familiale depuis tout ce temps et qui le restera, espère-t-il, longtemps encore. Si Olivier Creed continue de sélectionner lui-même les meilleures essences, absolus et concrètes pour ses créations, la relève est assurée et s’incarne aujourd’hui en la personne de son fils, Erwin, la 7e génération de parfumeurs.




2006 : Love In White, une ode à la sensualité de la femme et aux sentiments qu’elle inspire.
 
Un parfum à la fois floral et oriental où le zest d’orange d’Italie se fond dans un cœur de magnolia, de rose Bulgare, de jonquille de France
et d’iris de Florence. Un parfum enchanteur qui laisse dans son sillage des  notes exotiques de bois de Santal, de vanille des Îles et d’ambre gris…
 
Une création généreuse à l’image du cœur des femmes…
 

 
 

2009 : Créé par Olivier et Erwin Creed Acqua Fiorentina, un grand succès. Ce floral fruité s’est constituée une clientèle à part entière.
Elle s’ouvre sur une prune reine-claude, douce et sucrée, accompagnée de bergamote de Sicile et de pomme. Puis, les roses de Renaissance, les oeillets blancs d’Inde, les citrons de Calabre, la bergamote et la poire forment une sérénade excellente de fruits et de fleurs. En fond, le cèdre de Virginie et le santal indien charment les coeurs, avec une forte allusion au pamplemousse.

 



 
2010 : Féminité, élégance et raffinement, Sublime Vanille est une invitation au voyage sous des cieux exotiques, à la découverte de l’essence la plus suave et sensuelle.
Venue des Comores, cette orchidée capricieuse n’est comparable à nulle autre : odorante et savoureuse, son abondance de vanilline lui confère une tonalité ronde et délicate. Conjuguée à la fève Tonka, aux facettes multiples, réminiscences d’amande, de tabac, de miel et de foin, la vanille se fait enveloppante et doucereuse. Sublime Vanille recèle en son cœur une symphonie olfactive orchestrée autour de la bergamote blanche, intense et intime, et du citron de Sicile, frais et tonique. Cette fragrance enivrante s’achève sur une note animale, ronde et chaude, le musc Tonkin.
 
Une vanille tout simplement…Sublime.


 
2010 : A la fois puissante et aérienne, Aventus, respire une douce virilité. Quintessence du masculin, l’homme Aventus envoûte et domine par son charisme et rassure sous son égide. 
En tête, des effluves herbacés, frais et fruités côtoient bergamote, cassis, pomme et ananas. En cœur, arômes corsés de patchouli, bouleau, jasmin et baies roses de la Réunion soulignent un tempérament aventureux, tandis que les notes de fond exhalent la sensualité, sous l’essence de l’ambre-gris, de la vanille, de la mousse de chêne et du musc.
 
Un moment d’exception, d’une épopée chevaleresque  à travers une fragrance toute en nuances et en hardiesse.
 

 
2011 : Rencontre de deux sensations, assemblage de textures, Spice and Wood est une fragrance toute en dualité, à la fois classique et moderne, intime et forte.
Un périple imaginaire qui vous plonge au cœur du Monte-Carlo de 1929, au temps d’un ballet russe, d’un essayage de costumes de De Chirico, d’un pas de danse voluptueux. Subtilité de l’interaction de l’épice, poudreuse et explosive, et du bois, dense et solide, ce jus masculin plein de caractère enivre au point de faire tourner la tête, et invite l’esprit  au voyage.

 
Une pause permanente dans le temps, un instant, un gouffre, une spirale, un voyage dans une capsule temporelle qui commence par des notes de bergamote, de pomme et de citron. S’ensuit alors un florilège audacieux et divinement masculin d’angélique,  baies roses, clous de girofle, piment, patchouli, vétiver et bouleau. Suave et chaleureux, la fragrance s’achève dans un nuage d’Iris, de cèdre, de mousse de chêne et de musc.
 

 

2011 : Pure White Cologne, une cologne tendre, animée par de multiples nuances fruitées. C’est le Printemps, saison délicate, le temps de la nature en éveille et des chaleurs douces.
 
Les effluves de ce matin ont des notes de galbanum, elles emportent avec elles les derniers souffles de l’hiver. La brume matinale, épais manteau de coton, enrobe le paysage, laissant flotter les parfums presque imperceptibles de poire enveloppées de petit grain. Au coeur de ce spectacle printanier, l’air se balance, dispersant des émanations du jaune or du citron, de la bergamote et du pamplemousse. Comme un vent frais et soudain, avec une vivacité toute singulière, s’entremêlent des notes rondes comme des perles d’ambre gris, de muscs blancs et de poudre de riz.

La cologne, comme un matin de printemps, pure et frais !

 

 
 
2011 : White Flowers, une maison sur pilotis dans les nuage.
Les effluves de White Flowers nous exaltent vers une rêverie douce, une sensation cotonneuse et vaporeuse. Une envolée fraîche de feuille de violette, pomme verte et citron nous ravit. Galvanisés par une marche pieds nus sur les pétales de jasmin, de géranium et de rose, nous nous envolons vers des nuages de musc, santal et narcisse d’où brille de loin la terre, la mer...
Une visite rêveuse et vaporeuse de toutes les fleurs blanches du monde.

 


2011 : Royal Oud, Puissant, sombre, mystérieux… Ce bois précieux so chic, vole la vedette à la rose et au jasmin jadis tant convoités.
 
Alors Creed l’interprète ici cette avec virtuosité : un vertige, une tentation divine… Avec ce jus mixte, Creed célèbre l’ambivalence. Oscillant entre le bois, le cuir, la terre et l’or. Bois de Santal, cédar, bergamote, citron, baies roses, musc Tonka, poivre, cette ode perse nous fait tourbillonner, cette fragrance n’est que mouvement…

 


2012 : Jardin d’Amalfi, un voyage olfactif floral et musqué sur les côtes de la méditerranée.
Cette fragrance nous transporte sur les côtes du Sud de l’Italie avec un jus acidulé, piquant et affirmé. Une ballade dans un jardin coloré à travers les mandariniers, les bergamotiers accompagnés de baies rose et de petit grain. On marche dans les rues d’Amalfi, sous les fenêtres desquelles flottes des voiles blancs, laissant dans leur sillage des essences de cèdre, de pomme et de rose. Une personnalité affirmée soutenue par une grande liberté propre aux italiennes grâce au vétiver d’Haïti, aux muscs blancs et à la cannelle.
 
Un parfum d’Italie, en fin d’après-midi…