Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Recherche personnalisée
 
 
Trier par :
Relevance
 
Relevance
Date
 
 
 
 
 
Dolce, voyage en Sicile au 20ème siècle
 
 
Avec Dolce, Domenico Dolce et Stefano Gabbana nous racontent leurs souvenirs, un voyage sensoriel au cœur de la Sicile. Féminin frais, Dolce nous plonge au cœur de l’Italie du siècle dernier, en pleine récolte des citrons...

Ce bouquet de fleurs blanches s’ouvre sur une explosion des sens et des couleurs née des feuilles de néroli et de la fleur du papayer. Puis, le nénuphar blanc et la jonquille blanche s’unissent en toute harmonie à l’intensité de l’amaryllis blanche. Ce sillage est équilibré par le musc et le cashmeran, qui laisse derrière lui une touche sensuelle de bois clairs, de notes de terre et d’épices piquantes.

 
Dolce s’habille d’un flacon vintage avec son bouchon en forme de fleur représentant les sculptures en pâte d’amande des pâtissiers siciliens traditionnels. Son verre épais et transparent aux lignes légèrement incurvées, dévoile un parfum frais vert vif. Un nœud en ruban gros grain vient souligner son col.
Avec ses dialogues dans la langue vernaculaire sicilienne et ses scènes tournées au rythme d’une bande originale écrite par Ennio Morricone, le film publicitaire est le tableau vivant de la vie rurale sicilienne. Dans le jardin de citronniers d’un palais du 18éme siècle, la Villa Eleonora Nicolaci di Villadorata, une foule de travailleurs joyeux s’affairent à la récolte des citrons, tandis que la jeune aristocrate Kate King admire l’extérieur du palais avant de rejoindre les ouvriers, naturellement belle avec ses cheveux noirs tirés en arrière et vêtue d’une robe blanche en dentelle. L’un des ouvriers l’observe de loin. Fou amoureux au premier regard, il grimpe à un arbre pour cueillir une fleur qu’il demande à une enfant d’offrir à l’objet de son affection. Les deux jeunes amoureux ne se parlent qu’à travers leur regard, ils se touchent uniquement à travers les gestes des enfants. On assiste ici aux débuts d’une histoire de séduction charmante...