Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
L’Interdit
 
En 1952, un jeune couturier ouvre sa maison au 3 avenue Georges V. Son style avant-gardiste et intemporel font parler de lui, une jeune actrice se présente : Audrey Hepburn. Très vite le couturier et la star se lient d’une amitié indéfectible, elle se sent en confiance et protégée par ses robes. Hubert de Givenchy crée son style et magnifie son charme inné. Quelques années après leur rencontre, le couturier imagine un parfum pour parfaire sa silhouette. Audrey Hepburn est conquise mais le jour où Hubert de Givenchy lui annonce qu’il souhaite le commercialiser, sa réponse est nette : Je vous l’interdis !
 
Cette réplique mémorable donnera son nom à un classique de la parfumerie : L’Interdit. Aujourd'hui, ce mot puissant et fort appelle à briser les conventions, à éprouver le frisson de la liberté et de sensations défendues. L’Interdit invite à l’audace, à la transgression pour découvrir une nouvelle vision au delà des codes.
 
Givenchy a imaginé l’union interdite des fleurs blanches aux accords sombres. Fraîche et pétillante, la fleur d’oranger éveille les sens troublés d’une note caramel onctueuse. Un cœur floral associe le jasmin suave et charnel à une tubéreuse enivrante et puissante. Ce bouquet addictif s’épanouit pleinement le sillage fumé et boisé du vétiver et du patchouli.
La silhouette de l’iconique flacon des années 50 est conservée et ses facettes sont modernisées. Plus arrondi et sans étiquette, ses lignes sont délicates et sobres. Un élégant ruban gros grain noir vient sceller le col de l’emblème Givenchy et rappelle le  traditionnel baudruchage des flacons bouchés à l’émeri. L’étui noir et blanc paraît sage avant de dévoiler un rouge écarlate audacieux à l’intérieur.
 
Rooney Mara incarne L’Interdit. Libre et audacieuse, elle quitte une soirée ennuyante et s’engouffre dans le métro. Un dédalle de couloirs la mène dans une station fantôme où une mystérieuse soirée bat son plein. Totalement libre, la nuit s’offre à elle.