Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Guy Laroche
 

Guy Laroche naît à La Rochelle en 1921. En 1955, Guy Laroche part étudier les nouvelles méthodes de fabrication du prêt-à-porter aux Etats-Unis. De retour à Paris, deux ans plus tard, il décide d’ouvrir sa propre maison de couture, avenue Franklin Roosevelt, dans le 8e arrondissement.

Sa première collection comporte 60 modèles, c’est un succès immédiat. On lui donne alors le statut de grand couturier et on baptise sa nouvelle image de la femme : l'Allure Laroche. Les couleurs sont au centre de sa création : rose, orange, corail, topaze, turquoise. Il ose des coupes et des matières innovantes : manteaux plissés, décolletés vertigineux, dos-bénitiers...
 
En 1961, Guy Laroche installe sa maison de couture dans un hôtel particulier, au 29, avenue Montaigne. Il présente sa première collection de prêt-à-porter de luxe et ouvre sa première boutique, à la même adresse. Guy Laroche lance son premier parfum : Fidji en 1966. La même année, il crée sa première collection de prêt-à-porter pour homme et ouvre la première boutique Guy Laroche Monsieur.
 
En 1974, Guy Laroche lance Guy Laroche Diffusion, une nouvelle ligne de prêt-à-porter de la maison. Progressivement, il ouvre de nouvelles boutiques en France et à l'étranger.

Guy Laroche reçoit le Dé d'Or, prix de la Haute-Couture, pour sa collection automne-hiver 1985. Deux ans plus tard, il est décoré des insignes de Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur. Il reçoit un second Dé d'Or, pour sa collection Haute-Couture printemps-été 1989. Le couturier s'éteint le 17 février 1989.


 
1966 : Fidji, le premier parfum. C’est le premier produit du marketing français qui associe une image forte à un couturier de prestige, seuls les Américains savaient le faire à l'époque. L'idée germe au club Méditerranée d'Agadir, où les dirigeants de la firme passaient leurs vacances. Quel était le plus beau rêve d'alors ? Découvrir cette île mythique et paradisiaque. Et Fidji fut.

Fidji est un succès immédiat et devient un classique de la parfumerie, grâce à son imaginaire intemporel et international. Gai, ensoleillé, toujours agréable pendant des années, ce parfum fleuri a été un best-seller mondial pendant des années. Le parfum s’ouvre sur la modernité verte du galbanum, du jacinthe, tonifié par la bergamote et le citron. L'oeillet, une fleur épicée, renforcée de girofle, lui donne son caractère. A ses côtés, la rose, le jasmin et des notes violettes. Le fond est délicatement poudré par les baumes, le musc, le patchouli, le santal et l'ambre. Le flacon s’inspire la forme d'un ancien parfum : Tropiques de Lancôme. Lorsqu'il tomba au sol, sa forme à l'envers donna l'idée du bouchon.
1982 : Drakkar Noir, la douce violence d'un parfum d'homme.
Ce parfum demeurera le parfum le plus vendu au monde pendant presque dix ans, presque un Américain sur deux l'a porté dans sa vie. Ce succès s’explique par son odeur typiquement masculine, l'accord fougère classique, modernisé ici par des notes fruitées. Avec Drakkar Noir, ce sont tous les codes du macho latin et du séducteur qui sont déclinés: il assoit la virilité de sa cible jeune. Herbacé par le basilic, le romarin, la verveine et la menthe fraîche, sa base lavandée est modernisée par une note ananas. Pour plus de fraîcheur, Il est épicé de genièvre, de coriandre, de cannelle, d'angélique et d'absinthe. Son fond boisé se réchauffe de mousse de chêne, de patchouli, de vétiver, de cèdre et de musc. Le flacon facile à prendre en main, tel un galet, est en verre noir opaque dépoli.



 
1986 : Clandestine, un feu d'artifice d'épices et de senteurs gourmandes.
Le parfum est un fleuri fruité oriental, capiteux et envoûtant. La fragrance s’ouvre sur de la bergamote, prune, ananas, abricot et aldéhydes, puis viennent en coeur la rose de Damas, la tubéreuse, le jasmin, l'ylang-ylang que j'adore, l'oeillet, l'héliotrope, le miel et l'iris. Le fond révèle les effluves de patchouli, d'ambre, de vanille, de cèdre, de civette et de musc. Le liquide ambré est contenu dans un flacon art-déco, dessiné par Alain de Mourgues.



 
1993 : Horizon, un parfum rafraichissant.
Cet aromatique agreste s’ouvre sur des notes de mandarine, lavande, armoise et menthe crépue. Puis le coeur regroupe Thym, Aiguilles de Pin, Cyclamen, Fougère. Enfin, le fond révèle des notes bois de cèdre, patchouli santal et cuir. Le flacon s’inspire de la forme de Drakkar Noir, il est en verre bleu, sculpté par Serge Mansau.