Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos

John Galliano

Né à Gibraltar, John Galliano grandit à Londres et étudie la mode à St. Martins. En 1984, son extravagant défilé de fin d’études,
Les Incroyables, inspiré de la Révolution Française, est aussi une révolution personnelle : un nouveau Messie de la mode est né.
Son imagination, ses talents de conteur et ses voyages de recherche sont légendaires. Chaque saison, il explore le monde et les cultures,
les continents, la littérature, les arts et l’inattendu pour innover et lancer de nouvelles idées. Il donne vie au futur, au romantisme et à la fantaisie.
Ses défilés sont parmi les plus courus, ses collections puisent leur inspiration en Chine, au Mexique, en Russie, au Japon, en Inde ou
dans

es terres d’origine. De l’Opéra Garnier à la Belle Époque, de Bollywood à Las Vegas, des Pearly Kings and Queens de Londres aux Geishas
d’Extrême-Orient, Galliano trouve de la beauté dans tout ce qu’il voit. Il commence par réinventer le travail du biais et redonne corps aux rêves
des femmes.
La carrière de Galliano est un conte de fées ; beaucoup de travail et beaucoup de chance. Malgré la reconnaissance, et un départ tonitruant,
tout n’aura pas été facile, au début des années 90 : le plus brillant diplômé de St Martins se retrouve sans un sou. Inébranlable et déterminé
à créer sa propre griffe, il part avec son équipe pour la capitale mondiale de la mode, Paris, en quête de nouvelles idées et de nouveaux financiers.
Il faudra peu de temps pour que toute l’industrie de la mode en arrive à guetter ses moindres gestes, et que les géants du luxe s’intéressent
à lui.
Son génie a attiré l’attention de LVMH, et en particulier de son Président, Bernard Arnault.
Le 11 juillet 1995, nommé directeur artistique de Givenchy, il est acclamé comme le sauveur de la couture, mais ne restera pas longtemps…
Le 14 octobre 1996, John Galliano est promu directeur artistique de Christian Dior, la plus prestigieuse maison de couture française.
John Galliano a créé de nombreuses collections chaque année – le prêt-à-porter Galliano et Dior, la Haute Couture Dior, les collections Croisière
et Pré-Collections Dior et Galliano, Galliano Homme, Galliano Enfants, les Accessoires, les Bijoux, les Montres, les Souliers, les Sacs.

Non content d’avoir su se maintenir à l’avant-scène de la mode, il en redéfinit les codes à chaque présentation. Galliano n’a pas seulement
cassé les règles, il les a réécrites. On se souviendra de lui comme l’un des créateurs les plus iconoclastes, les plus novateurs et les plus romantiques du vingtième siècle. Il a créé sous sa propre griffe les modèles les plus emblématiques d’aujourd’hui, offert à la couture une Renaissance, un New Look, et, avec un Regard Neuf, insufflé une Nouvelle Energie chez Dior.
 
 
2008 : Le premier Parfum, l’eau de parfum ;  la Galliano Girl est la source constante d’inspiration de John Galliano depuis des
années : fidèle, téméraire, battante et toujours changeante. Elle est insaisissable et plus on la côtoie, plus on en apprend sur elle.
Elle est très romantique, lit beaucoup, voyage beaucoup, quasiment parfaite ! Un mélange de tant de femmes, d’icônes.
Elle résume en elle des éléments de chacune, ce qui la met au-delà de la perfection – et toujours. Elle est ensorcelante.
Elle est l’essence de ce parfum. Elle est une part de vous, de vos amies, de son créateur. Elle est un mystère...
 
Pour la fragrance de la Galliano Girl, John Galliano souhaitait  quelque chose qui évoque à la fois sa séduction et son innocence.
De la lavande, de la bergamote, de l’ambre, de la rose, de la violette, du cèdre. Un mélange de fleuri et de moderne,
de l’inattendu et du traditionnel. C’est un parfum doux et léger, plutôt classique et floral comme une rose anglaise.
 
Le flacon est très Galliano, il est vraiment grandiose. Ce flacon est vraiment unique, il est influencé par les drapés
du XIXe siècle, ceux du peintre Boldini notamment, alliés à la grâce et à la légèreté d’une robe Galliano.
John Galliano voulait que le flacon soit aussi beau que ses collections il a donc pris des flacons anciens
en verre lourd, qu’il a drapés comme s’ils étaient des blocs de travail, en glissant des étoffes autour.
Il est couronné, non par un bouchon, mais par un bouton de rose, une rose à la forme délicate et veloutée, douce et super féminine.
John Galliano a créé pour l’étui un collage de sa muse, une ambiance, et a voulu envelopper le flacon dans quelque chose
qui attire et fascine, quelque chose qui évoque le trésor à l’intérieur, et soit aussi un trésor.
 
 
 
2009 : Après le succès fou de l’eau de parfum John Galliano, une nouvelle muse entre en scène et ouvre le répertoire de l’eau de toilette.

La fragrance est moderne, élégante. Légère et colorée, elle s’ouvre sur un soupçon de violette et une envolée de roses pulpeuses.
Tandis que s’attarde ce baiser éthéré, le parfum commence à se révéler, subtil, timide, mais déjà addictif. Le cœur d’iris souligne toute sa grâce féminine, escorté par la rose, hommage à la fleur chérie des Anglais, dans un éblouissant bouquet floral qui se confond avec la muse.
Le fond boisé très Galliano, un musc tissé de cèdre, mêle à parts égales sensualité et surprise.

Découvrez L'eau de toilette ici...


 
2010 : Parlez-moi d’Amour, dans sa nouvelle eau de toilette, John Galliano capte le parfum de l’intrigue amoureuse et met
le premier amour en flacon pour en faire cadeau à la nouvelle génération. Il raconte l’histoire de l’amour naissant, des premiers désirs,
cachant ses précieux ingrédients dans un échange de lettres d’amour. Son égérie : une fille jeune, rock et romantique : Taylor Momsen.

La fragrance : myrtille, gingembre et bergamote fusionnent avec un cœur floral très féminin : jasmin ; sambac, huile de lavande
et rose turque. Musc, patchouli d’Indonésie et feuilles de cyprès scellent l’intrigue amoureuse. La combinaison inattendue des fruits,
des fleurs et du musc produit un effet inédit et reconnaissable entre tous fun, jeune, inoubliable.

Le flacon de l’amour : dans le pur style du créateur, le parfum est serti dans un flacon de verre qui est aussi une lettre d’amour.
Un flacon aussi beau que la fragrance et l’histoire qu’il met en scène.

 

 
2011 : Parlez-moi d’Amour, du premier amour au grand amour, la passion monte d’un cran avec cette nouvelle eau de parfum.
L’intrigue amoureuse qui se poursuit ne se raconte pas en mots, mais en notes uniques qui aiguisent tous les sens et révèlent,
à l’image de notre héroïne, la quintessence de leur caractère : fruité, sensuel, pétillant, sophistiqué. La nouvelle eau de parfum
évoque l’allure d’une jeune fille qui devient femme en explorant plus avant l’inimitable univers créatif Galliano.
Une icône rock à l’âme romantique, indépendante et créative, intrépide et incroyablement séduisante.

La fragrance : en tête, le charme enrôleur de la framboise rose et la vivacité de la mandarine se mêlent aux notes de myrtille signature pour
euphoriser l’humeur. Les notes de cœur restent fidèles à la douceur du jasmin et de la rose, rafraîchis par un souffle insolite de lavande.
Le fond laisse un  sillage persistant de notes boisées, vétiver et patchouli, avant de succomber à la voluptueuse séduction de la vanille.

L’eau de parfum, qui se pare du rose blush de la passion, est sertie dans un précieux flacon de verre en forme de lettre d’amour,
coiffé du bouchon or rose signé Galliano.
 
 
 

2012 : Un vent de fraîcheur, l’humeur enjôleuse, Parlez-moi d’Amour de John Galliano vous conte une nouvelle romance :
celle de l’éblouissante et surprenante de l’Eau Fraîche. Cocktail lumineux de pamplemousse et de roses blanches
relevé d’une pincée de muscs épicés, l'Eau Fraîche offre une sensation pétillante unique, alliance moderne
de fougue et de féminité, de sensualité et de vivacité, de joie de vivre et de sophistication juvénile.

Découvrez Parlez Moi d'Amour L'Eau Fraîche...