Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Lanvin
 
En 1909, Jeanne Lanvin met un terme à son travail de modiste pour devenir couturière. Elle officialise sa maison en créant des modèles auxquels elle donne une touche personnelle originale. Puis en 1920, Jeanne Lanvin souhaite créer un univers complet pour ses clientes, elle ouvre donc Lanvin Décoration au 15 rue du Faubourg Saint Honoré. Deux ans plus tard, Jeanne Lanvin crée le célèbre logo Lanvin qui la représente avec sa fille Marguerite.

Armand Rateau devient le décorateur exclusif des boutiques Lanvin et y utilise tout son génie artistique. Mais il va aussi créer, le premier flacon de parfum de la marque : Lanvin Irisé. Puis naissent une dizaine de parfums et lotions mais le premier grand succès vient avec la création de My Sin en 1925. Jeanne Lanvin crée alors Lanvin Parfums, et engage un jeune nez, André Fraysse, puis installe son laboratoire à Nanterre.

Elle habille les comédiennes aussi bien sur la scène qu’à la ville, Cécile Sorel et Yvonne Printemps, mais aussi des académiciens ; Edmond Rostand  est le premier d'une longue liste ininterrompue. Par ailleurs, elle pénètre dans l'univers du luxe de la haute société : ses créations figurent aussi bien dans les cours royales, que lors des grands mariages, ou des fêtes des années folles...

Jeanne Lanvin participe également à la promotion d’autres Maisons françaises et participe aux Expositions Nationales et Internationales. Ainsi, elle reçoit en 1938 la rosette d'Officier de la Légion d'Honneur des mains de Sacha Guitry qui prononce alors l'éloge de la couturière. Eprise de culture, elle s'entoure d'artistes et de jeunes talents dans de nombreux domaines, léguant ainsi un héritage culturel hors du commun…
 
La marque a su tout au long de son existence donner du charme à ses créations : ambitieuse, innovante et talentueuse, Jeanne donne à sa maison un style unique de mode à la française qui s'exprime encore à travers ses créateurs actuels. Jeanne Lanvin dirige ainsi la marque durant un demi-siècle, avant de céder la place à sa fille en 1946. Puis, de 1950 à 1963, Antonio Canovas Del Castillo devient le nouveau créateur femme. Pour les collections Haute couture, c’est Jules-François Crahay qui s'attelle à la tâche pendant près de 20 ans, de 1964 à 1984.

Alber Elbaz prend la tête de la direction artistique de Lanvin en octobre 2001 ; il réussit là encore la difficile alchimie entre passé et futur, et fait naître une Parisienne élégante et urbaine, moderne et sensuelle. Déjà, ses manteaux à rubans de gros grains, ses ballerines ou ses robes aériennes ornées de rivières de strass vieillis sont entrés dans la légende. À chaque présentation, c’est le même succés, on n’a de cesse de louer son talent qui a su renouveler la féminité douce et les graphismes Art Déco chers à Jeanne Lanvin. En seulement quatre ans , il replace la marque Lanvin au firmament, avec une mode éblouissante, exhalant une féminité tout en douceur et en volupté...

Aujourd’hui Interparfums s’occupe de développer les parfums Lanvin depuis 2004 et en est propriétaire depuis 2007.
 

1923 : C’est la création de Lanvin Parfums, Jeanne Lanvin engage un jeune nez, André Fraysse qui créera une dizaine de parfums pour la marque tels que le Sillon, Le chypre, Comme-ci comme ça , Lajea, J’en raffole, Ladogaresse, Fleurit l’oranger,
Geranium d’Espagne, Après-Sport, Friction, Cross Country , My Sin…

 
 
 
1927 : Arpège, pour les 30 ans de sa fille, Jeanne imagine une nouvelle fragrance.
Un parfum mythique, symbole de féminité et de luxe à la française. Un parfum flamboyant d’émotion et de volupté. Toute l’harmonie d’une musique, composée comme un poème. Arpège, parfum d'essences naturelles et d'absolus de fleurs, est un symbole de toutes les femmes éprises de beauté et d'amour, d'élégance et de raffinement. Arpège, une mélodie d'amour, un floral aldéhydé flamboyant d'émotion et de volupté.
Le flacon sera dessiné par Albert Armand Rateau, la célébre boule noire ornée d’un dessin, imaginé par l’artiste Paul Iribe, représentant Jeanne dansant avec sa fille. Jeanne immortalise ainsi l’amour d’une mère pour sa fille.



 
 
1928 à 1960: Lanvin lance Âme Perdue et Pétales Froissées puis Scandal et Eau de Lanvin en 1933, l’année suivante Rumeur et en 1960 Crescendo.




 
1964 : Monsieur Lanvin, un hespéridé aromatique.
En tête de la bergamote, du citron, de la sauge sclarée et une note fruitée. Puis en cœur des notes d’œillet, de canelle, de santal et de géranium. Enfin en fond de la vanille, du lusc, de la civette et de la fève tonka.Le flacon octogonal se dresse en hauteur, en verre transparent surmonté d’un bouchon noir opaque siglé dessus Monsieur Lanvin.



 
1966 : Lanvin Vetyver. Une réinterprétation moderne, à la fois douce et puissante du parfum du vétiver.
Une fragrance élégante teintée de notes fraîches de bergamote et de jasmin blanc. Le jus vert se pare du même flacon octogonal que Monsieur Lanvin.


 
1971 : Via Lanvin.
Cette élégante composition se distingue des aldéhydes, de la bergamote et du citron en tête. Puis le cœur est marqué par des fleurs d'ylang-ylang, du muguet, de la racine d'iris, de l’œillet et du jasmin. Le fond se compose d'ambre, de mousse de chêne, de vétiver, de cèdre, de santal et de musc. Le flacon incarne la déco des années 70. Trois cubes, deux de verre transparents et un en plastique bleu, se superposent, creusés en leurs faces d’un cercle.




 
1997 : Lanvin L’Homme.
L’élégance d’une fragrance boisée florale pour accompagner l'homme au quotidien : un homme sincère, élégant et raffiné, un homme qui interprète sans cesse les codes de l'élégance. Lanvin l'Homme évoque une sensation de liberté, de simplicité et de fraicheur. Autant de signes pour affirmer son style. Ses effluves à la fois pétillantes, épicées et boisées s'offrent un départ agrume, associé à une pointe de lavande. Son cœur d'épices poivre et sauge est renforcé par un fond sensuel et musqué.

Classicisme et fantaisie, sagesse et audace, élégance et décontraction. Le flacon Lanvin L'Homme séduit par sa ligne
contemporaine, pure et simple. Il a été créé pour accompagner l'Homme Lanvin au quotidien.



 
2000 : Oxygène Femme.
Oxygène vous invite à respirer à pleins poumons cette sève énergisante pour libérer les sens et l'esprit: vous prenez votre envol, en laissant derrière vous la lourdeur d'une sensation d'asphyxie Une fragrance florale fruitée boisée verte.
L'iris bleu, sobre et élégant, se mêle au gardénia, féminin et sensuel et au santal blanc. Sobre et moderne, mais de grande qualité, sa forme elliptique est élégante.  Une combinaison réussie de verre transparent et opaque et un capuchon argenté avec tête de vaporisateur incorporée.



 
2001 : Oxygène Homme.
Lanvin crée un parfum masculin sobre et naturel pour redonner une bouffée d'oxygène aux hommes qui vivent en ville. Dans le même ton que son homologue féminin, oxygène homme est une senteur pure source d'énergie dont l'élégance va au delà des apparences. Une fragrance boisée aquatique florale. Un parfum où les bois et les épices se mêlent pour découvrir un caractère piquant et sensuel. Design architecturé en forme d'éllipse ultra plate bleutée et épurée. Deux matières traduisent force et légèreté : le verre pour le corps du flacon et le métal pour la partie supérieure.




2002 : Eclat d’Arpège.
Un  parfum floral fruité éclatant, entre féminité et sensualité, spontanéité et élégance. Véritable appel aux sentiments, Eclat d'Arpège est une création moderne sur le thème de l'Amour. Fraîches et joyeuses, les notes gourmandes des feuilles de lilas et du citron laissent rapidement place à un cœur tendre de feuilles de thé vert et de pivoine. Le fond s'épanouit sur un lit de cèdre et de muscs. La rencontre d'une femme avec Éclat d'Arpège n'est pas fugace. Elle s'inscrit et marque la mémoire. Elle capte chaque note, chaque accord car quand elle aime, elle est fidèle. Le flacon reprend les traits d’Arpège mais cette fois en verre transparent et surmonté d’un bouchon argente cylindrique.

 
2005 : Arpège pour Homme.
Une élégante fragrance boisée orientale pour homme. S’inspirant de la formule d’Arpège, le parfumeur Olivier Pescheux a souhaité écrire un dialogue entre tradition et modernité.?Arpège pour Homme décline avec sensualité une allure qui d’évidence parie sur une simplicité très étudiée et une élégance revendiquée. Il s’écrit dans un raffinement urbain, un graphisme transparent, fort du savoir-faire sur mesure et des secrets que se transmettent de génération en génération les hommes de métier. Le flacon : un simple bloc de verre transparent marqué d’un cercle noir opaque en son dos, rappelant le flacon d’Arpège.




 
2006 : Réedition du parfum Rumeur.
Un parfum qui passe de femme en femme sans jamais s'évanouir, comme la Rumeur qui s'étend et ne s'éteint jamais. Une signature sur la peau et sur les lèvres. Elle court, impatiente. Insaisissable, elle diffuse sa mélodie envoûtante. On murmure, on chuchote, on aimerait entendre la confidence...Le mystère pour religion, elle ne livre jamais ses secrets et s'impose pourtant comme une évidence. La rumeur ? Oui, mais pas n'importe laquelle. Une rumeur d'effluves créée de toutes pièces par la Maison Lanvin. Le flacon est massique, en verre transparent signé en doré du nom Rumeur.



 
2008 : Jeanne Lanvin, L’histoire d’un hommage.
La rencontre inoubliable de la fondatrice de la maison Lanvin avec le plus talentueux de ses directeurs artistiques. Alber Elbaz rend hommage à la fondatrice, à son talent, sa volonté en l’appelant très naturellement : Jeanne Lanvin.


Quintessence d’une féminité moderne, la fragrance se veut délibérément gaie, florale et gourmande avec des notes joyeuses de fruits. Se dessine un délicieux mélange de mûre, de framboise et de poire, sur un fond musqué. La fragrance joue en tête des touches de mûre sucrée entourées de cédrat et d’effluves de nectar de poire. Le coeur framboise suggère la féminité, soulignée par un délicat bouquet floral de freesia blanc et de pivoines suaves. Sensuel et chaleureux, le fond mêle au musc le santal doux et lacté et l’ambre gris.

Alber Elbaz s’est inspiré du flacon historique et a créé une robe diaphane de tulle et de verre. La pureté la plus géométrique s’est imposée. Dans le fond de verre généreusement lesté se dessine une belle goutte arrondie. Epuré, sobre et élégamment architecturé, le flacon s’habille d’un tissu cher à Alber Elbaz, une matière légère et gracieuse dont il utilise les multiples possibilités : le tulle de soie. Lié à la main, il ceinture le flacon d’un noeud, habillant ainsi le parfum au jus couleur violine.


 
2009 : Lanvin l’Homme Sport, un homme… Rafael Nadal.
C’est lui, comme une évidence, l’homme sport de Lanvin. Chic et dynamique, toujours en action, L’homme Lanvin manie
sans équivoque le sens du style et celui de la masculinité. Raffiné et conquérant, volontaire avec élégance, il s’impose par son aisance et son assurance naturelles.

Tel un concentré d’énergie pure, cette Cologne boisée aromatique livre une partition contrastée, écrite avec des ingrédients à la fois opposés et complémentaires, dont la synergie crée une aura de virilité sophistiquée. L’assemblage subtil et le dosage millimétré de matières premières emblématiques de la parfumerie et de l’élégance masculine retranscrivent parfaitement cette dualité moderne qui symbolise l’homme Lanvin.

Rondement ciselée dans le verre, la ligne sobre et élégante du flacon dégage une énergie souple mais rigoureuse. Laqué gomme, son toucher initie la main à une prise aussi ferme que sensuelle. Sa nuance bleue intense, texturée comme une flanelle, éclaire le logo frappé de blanc par son éclat translucide. Graphique, géométrique, le capot à arceau argent mat métallisé reprend le code Lanvin du rond dans le carré.

 
2010 : Marry Me, le Parfum d’une rencontre.
Passion des premiers jours, tendresse d’un serment, promesse d’une vie à deux. Comme une évidence, un caprice ou un défi. Lanvin a imaginé la signature olfactive de cette attraction, un parfum symbole d’amour, de bonheur et de passion. Une fragrance romantique et sensuelle, un concentré de bonne humeur, destiné a toutes celles qui aiment se sentir amoureuses. Intuitives et effrontées, elles n’ont pas peur de dire : Marry Me !


Un floral fusant et optimiste, gai comme un éclat de rire. Un concentré de bonne humeur, de féminité. Au coeur de cette fragrance un duo de matières premières d’exception associe le pétillant de l’orange amère de tunisie à la sensualité du jasmin sambac. Enivrant comme un coup de foudre, le scénario de Marry Me ! met en scène une rencontre étonnante. L’orange amère tonique croise la douceur fruitée de la pêche et la délicatesse du thé au jasmin. La sensualité se dévoile avec l’envoutant jasmin sambac sublimé par la douceur du magnolia et d’une envolée de pétales de rose. Cette alliance de fleurs blanches s’épanouit dans la chaleur de l’ambre et du musc envoûtant.

Un  flacon de verre aux courbes fluides, surmonté d’un capot en métal argenté, légèrement asymétrique qui insuffle une touche art déco à l’ensemble. Détail glamour, un fagot de ruban de satin fuchsia souligne le bouchon. Imaginé par Albert Elbaz, ce nœud revisité est un clin d’oeil aux couleurs fétiches du styliste.
2011 : Jeanne Lanvin, La Plume ; une édition limitée.
Sa caresse est celle d’une mousseline. Sa texture vaporeuse évoque la douceur d’un
pétale. Soyeuse et duveteuse, la plume s’affirme comme l’un des détails les plus raffinés de la Maison. Alber Elbaz a donc choisi d’incarner la sensualité de la plume dans une fragrance couture symbolisant la délicatesse, la féminité et la gaieté.

En tête, apparaît un troublant sillage seconde peau, travaillé à partir des tonalités suaves et gourmandes de l’abricot et du nectar de poire. C’est donc en coeur, que s’épanouit la signature florale et poétique originelle, associant un subtil accord freesia, une explosion de pétales de roses cristallisées, et des notes pétillantes et juteuses d’orange. En fond, le musc et le santal offrent un lit charnel et lacté, qui donne toute sa dimension à ce parfum velouté.

Son flacon s’habille d’un verre dépoli, ponctué d’un tendre laquage dégradé qui procure un effet givré presque douillet. Le nom du parfum est brodé sur la fameuse étiquette en gros grain qui orne les vêtements des collections d’Alber Elbaz. Une plume délicate est mariée à un minuscule pompon en tulle rose tendre, pour mieux enlacer le bouchon.

 
2012 : Avant Garde.
Ce nouveau parfum reprend les codes identitaires de la mode Homme Lanvin, définis de façon éloquente par Alber Elbaz, le directeur artistique de la maison... Le recours à des matières nobles travaillées, le goût des détails soignés, la modernité, l’excellence, le sens de l’épure et le confort. Avant-Garde est l’incarnation contemporaine du style masculin à la française : élégance et sophistication, subtilité et raffinement, sensualité et audace.




 
2012 : Un nouvel opus de la saga Jeanne Lanvin : Couture.
Une fragrance audacieuse à la féminité affirmée qui ose emprunter les armes de séduction de ses aînées. L’innocence juvénile et rose poudrée fait place à l’irrévérence et à la tentation sans jamais renoncer à l’élégance si chère aux yeux de la maison.



 
2013 : Lanvin Me : Alber Elbaz se met au parfum !

Bijoux riches et empierrés, tenues sophistiquées mais épurées, sobriété et broderies, lignes douces et sequins... les créations d’Alber Elbaz respirent la précision des formes, la prestance du détail, une vision de la mode qui ne transforme pas la femme en champ d’expérimentation mais la rendent belle, liant sens esthétique et usage quotidien.

Alber Elbaz imagine cette fragrance comme un accessoire, ce floral gourmand fusionne les univers de la mode et du parfum. Une fragrance sophistiquée, pétillante, mais encore capiteuse, affirmée et sensuelle, entre fashion-narcissisme et confiance en soi.

 
Alber Elbaz, le directeur artistique de Lanvin, anime le flacon boule d’Eclat d’Arpège le temps d’une édition limitée. De grands yeux coquettement soulignés de mauve, une bouche rouge en forme de cœur prête à lancer un baiser...

 
2014 : Jeanne Couture Birdie, une robe en apesanteur,
Le temps d’une édition limitée, Jeanne Couture puisse son inspiration dans les vitrines colorées du Faubourg Saint Honoré, adresse historique de la maison Lanvin. Empreintes d’une grâce, d’un humour et d’une légèreté unique, elles attisent l’envie en affichant l’indomptable liberté de la femme Lanvin. Parée d’ailes délicates, cette fragrance rend hommage aux célèbres drapés plissés Lanvin.
 
2014 : Me L'Eau, une robe printanière,
Regarder le ciel de Paris illuminé par un soleil longtemps disparu. Se promener dans un jardin aux mille fleurs odorantes. Fermer les yeux et s’imaginer allongée dans un lit de roses... Pour le printemps, un vent floral frais souffle sur Me.
 
Un matin, Alber Elbaz décida d’utiliser les vitrines de la maison Lanvin comme une toile vierge, qu’il éclaboussa de taches de peinture flashy. Cette année, l’édition limitée d’Eclat d’Arpège s’inspire des vitrines du 22, rue du faubourg Saint Honoré et est aspergée de splash de peinture.
2015 : Marry Me Confettis
Passion des premiers jours, tendresse d’un serment, promesse d’une vie à deux. Comme une évidence, un caprice ou un défi. Magie du coup de foudre instantané ou griserie des serments échangés… Marry Me Confettis célèbre la spontanéité d’une rencontre sous le signe du bonheur. Une déclinaison joyeuse de Marry Me, comme une poignée de confettis colorés, lancés pour fêter l’amour et l’insouciance.

 

 






 
 
 
Afficher la suite de cette page