Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Calendrier Lancements
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Montana
 
 
Claude Montana naît en 1947 à Paris. Il passe son enfance dans un univers ouvert sur l'art, malgré un père autoritaire. Après avoir obtenu son baccalauréat, Claude Montana part pour Londres en 1967. Il commence à y réaliser des bijoux en papier mâché, très vite, le magazine Vogue le remarque.

Rapidement, il revient à Paris, où il vend des dessins à différentes revues de mode. Puis il devient l’assistant du styliste John Voigt chez Mac Douglas, maison spécialisée dans le travail du cuir ou il apprend la coupe et le travail de création. Le savoir-faire qu’il acquière lors de cette expérience restera un signe distinctif de ses créations.
 
Claude Montana travaille ensuite pour différentes maisons de prêt-à-porter. Et en 1975, il organise son premier défilé. Il est tout de suite remarqué par les différentes rédactrices de mode, et ses modèles font les couvertures des grands magazines : Elle, Vogue ou Marie-Claire.
 
Son succès devient mondial et il crée quatre ans plus tard, sa propre maison. Il devient une des figures de la mode des années 80. Son ami Yves Saint Laurent le considére comme l'un des plus grands talents de sa génération. En 1988, Claude Montana devient officier dans l'ordre des Arts et Lettres.
 
Dans les années 90, il devient le directeur artistique de Lanvin, il remporte  deux Dés d’Or, pour les collections automne-hiver 1990-1991 et printemps-été 1991. Malgré son succès et sa grande notoriété, sa collaboration avec la maison de haute-couture Lanvin prend fin. En 1997, il est obligé de céder sa marque de prêt-à-porter Claude Montana faute de moyens financiers.

Claude Montana entame la rédaction en 2009 d'un livre où il retrace sa carrière et décrit les principes majeurs de sa création, éclairé par ses dessins, des photographies des défilés et des modèles prises par les photographes célèbres comme Paolo Roversi ou Tyen.
 
Son style singulier reste emblématique de l'esprit couture et sert de références à de nombreux créateurs contemporains,
comme Alexander McQueen, qui lui a rendu de nombreux hommages dans ses collections. En 2010, le Musée des Arts Décoratifs présente les modèles de Claude Montana et Lanvin dans l'exposition Décennies de mode.


 
1986 : Parfum de Peau, le premier parfum, une légende.
Créé pour être un parfum qui ne fait qu'un avec la peau, ce parfum culte est devenu un classique incontournable de la parfumerie. Un nom, une senteur, un parfum qui évoque de si bons souvenirs. Original, chaleureux et sensuel, Parfum de Peau enveloppe le corps comme un tatouage olfactif. Une note chyprée, épicée et musquée. Le flacon sculpté par Serge Mausau est reconnaissable entre tous. Ce flacon tout en spirale évoque les courbes d'une femme en mouvement.



 
 
1990 : Montana Parfum d'Elle, le deuxième parfum féminin.
Une fragrance fruitée pour femme, créé en 1990 avec des notes de tête de citron, gingembre, melon, mandarine et bergamote. Les notes de coeur viennent de tubéreuse, hyacinthe, ylang-ylang, muguet et bois de rose brésilien. Le résultat est un parfum frais et pétillant, mais doté d'un caractère sensuel et profond grâce aux notes de fond données par la fève tonka, l'ambre, la vanille, la mousse de chêne, le cèdre et le tabac. Pour femmes provocantes et irrésistibles. Le flacon futuriste, signé Serge Mansau, est tout en courbes.





 
1998 : Just Me, un oriental épicé.
La fragrance présente des notes de miel, ananas, cuir, melon, jasmin et chocolat noir. Le flacon reprend la célèbre fermeture éclair des collections de mode de Claude Montana.
2000 : Montana Blu, une couleur et aussi un parfum.
Ce parfum est issu d'une nouvelle ligne de prêt-à-porter pour les jeunes de 15 à 30 ans. Une tonalité de fond douce et légère qui évoque le jeu, un parfum magique de bien-être et de fraîcheur. Le jus évoque simplement et fortement la douceur, la fraîcheur et le bonheur. Une fragrance magique, moderne et actuelle qui apporte bien-être en toutes occasions. Des notes tendres et légères, florales et aquatiques: un parfum frais et aérien avec un fond discret qui symbolise la jeunesse et la pureté. Un parfum floral tendre, conforme à son concept, avec des accents de fruits rouges. Un départ frais et aérien, un fond discret. Un parfum jeune pour toutes les occasions. Un design très sobre et arrondi, aux formes nettes, subtilement élancées. Le flacon est en verre dépoli et le parfum a des tons mauves.


 
2001 : Montana Homme, le premier masculin.
Universel, il est dédié aux hommes qui vont de l'avant et qui privilégient l'originalité. Cette fragrance raffinée entre fraîcheur et sensualité se porte comme un lien infime entre le parfum, la peau et le vêtement. Energie pure avec un départ en force où les notes fraîches et naturelles de la bergamote se mêlent à l'amertume de l'orange et à l'acidulé de l'armoise. En coeur, les notes élégantes et poudrées de l'iris se marient au géranium et au cèdre. Patchouli, ambre et musc se fondent sur la peau dans un accord troublant et donnent à Montana Homme un aspect solaire, à la fois rayonnant et chaleureux. Dessiné par Serge Mansau, ce flacon sculpture en forme de spirale ascendante symbolise la vie et l'éternité. Tel une tour de Babel des temps futurs, il s'élève avec enthousiasme vers le ciel.


 
 
2012 : Graphite, pour les hommes qui écrivent leur vie.
Vêtu de cuir sombre et de belles matières, une allure ténébreuse, une masculinité très affirmée, l’homme Montana est doté d’une personnalité puissante avec une pointe d’ambigüité. Son style rigoureux est mâtiné de sensualité. Il est fidèle aux blousons de cuir à la coupe complexe et impeccable, s’habille souvent de noir graphite, de gris anthracite, couleurs de nuit qui se parent d’effets mats ou brillants selon les matières.

La feuille de cèdre et le poivre noir offrent à Graphite un départ vert et boisé, adouci par la note cuirée et animale la feuille de violette. La bergamote renforce l’aspect vert et sec de la fragrance. Au cœur de Graphite, le bois de Gaïac, un bois dense et profond aux tonalités cuirées et fumées donne au parfum sa personnalité originale et bien trempée. Le géranium rappelle l’aspect vert de l’introduction tandis qu’un puissant accord d’ambre gris apporte une sensualité douce et trouble. Le caractère sensuel de Graphite s’épanouit dans un splendide baume de benjoin, mystique comme un encens. La mousse et le santal racontent des histoires boisées et mystérieuses comme une forêt profonde et offrent à la fragrance un sillage affirmé, inoubliable.

Le parfum se pare d’un flacon cylindrique en verre transparent, surmonté entouré d’un large bandeau de cuir.