Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Sonia Rykiel
 

En mai 1968, Sonia Rykiel fonde sa griffe et ouvre sa première enseigne à Paris, rue de Grenelle. Sonia Rykiel créait déjà depuis 1962 des vêtements en tricot pour la boutique Laura. Elle fait du pull-over une signature, la sienne ; l’empreinte d’un style terriblement Parisien, dont elle devient une véritable incarnation.

Consacrée dès 1970 par le magazine américain Women’s Wear Daily, Reine du tricot dans le monde, elle invente rapidement les coutures à l’envers, le pas d’ourlet, le pas doublé au nom d’une nouvelle philosophie de la mode : la démode.

En abolissant les diktats du total-look pour une garde-robe adaptée à la personnalité de chacune, elle créé un style unique reconnaissable dans le monde entier et dont les mots clés sont le noir, les rayures, la dentelle, les strass et les messages écrits sur les pulls.

Sonia Rykiel a décorée de nombreux hôtels et écrit neuf livres. En 1998, la Bibliothèque Nationale de France accueille une grande rétrospective célébrant ses 30 ans de mode. Si elle s’inspire de ses contemporains, elle est l’inspiratrice de nombreuses personnalités du monde de l’art, des lettres et du cinéma, d’Andy Warhol à Robert Altman qui lui fait jouer son propre rôle dans Prêt-à-porter.

En 1975, la fille de Sonia Rykiel entre dans l’univers de la marque comme mannequin, puis  s’investit dans la mise en scène des défilés. Mère de Tatiana, Lola et Salomé, elle créé la première collection Sonia Rykiel Enfant en 1983, lors de sa première grossesse. Nathalie incarne la marque en 2000 en devenant sous l’objectif de Tyen, le visage de la campagne de publicité du parfum Rykiel Rose.

Le groupe Sonia Rykiel propose un univers complet comportant plusieurs lignes de prêt-à-porter féminin, une ligne pour enfants, une ligne de chaussures et d’accessoires et des parfums. Seul groupe français de mode et de luxe, familial, 100% indépendant, sa présidence et sa direction artistique sont entièrement assurés par Nathalie Rykiel avec la complicité de plus de 420 collaborateurs.

Le 31 janvier 2008, à l’occasion de son quarantième anniversaire, la Maison a rouvert dans un nouveau concept architectural, au sein de son immeuble historique abritant le siège social, 175 boulevard Saint-Germain.

 
1978 : 7ème Sens, le premier parfum.
Un parfum ambré, fleuri épicé composé d'ambre, musc, coriandre, jasmin, violette, narcisse, prune, mirabelle, cardamome, angélique et vanille. Le design du flacon en forme d'encrier aux arrêtes saillantes est signé Serge Mansau.



1993 : Le Parfum, le reflet de la féminité, la sensualité et l'élégance de la mode Sonia Rykiel.
Il évoque la rondeur et la douceur des courbes féminines au regard et au toucher. Parfum mystère, parfum d'hiver, parfum du soir, parfum d'une Femme ! Un parfum chaud, enveloppant, surprenant. Le mimosa et la Fleur de la Passion laissent un sillage doux et sensuel pour s'abandonner à des notes ambrées et vanillées. Le flacon,  plat, tout en courbes et douceur est surmonté d’un bouchon carré doré.




 
1997 : Sonia Rykiel, une fragrance imaginée comme on invente un pull : séductrice, chaude, gaie et chic.
Un parfum axé sur trois points essentiels fondus entre eux comme la chaîne et la trame d'un tissu : éclat, caresse et volupté. Pour l'éclat, des fruits : le cassis, le fruit de la passion, pétillant et palpitant, l'ananas juteux et suave, la mandarine ronde comme un soleil et la cardamome. Pour la caresse, des pétales : de chèvrefeuille miellé, de rose velours au goût de muscat, de muguet clair et de violette confite, de cyclamen. Pour la volupté, des bois et des épices à gâteaux : santal, cèdre et patchouli pour la profondeur, cannelle-vanille-tonka-caramel à s'en lécher la peau, et les notes ambrées musquées d'une résonance charnelle. Le flacon en forme de pull, avec bords-côtes sablés, fermé en col roulé. Un flacon qui deviendra une des icones de la marque Sonia Rykiel.



 
1999 : Rykiel Homme
Un parfum pour les hommes artistes et plutôt romantiques qui aiment les femmes et les enfants. Un contraste séduisant entre fraîcheur et volupté. Un équilibre subtil entre douceur et force. Fruité d'abord, il éveille la gourmandise, met l'eau à la bouche. Du Yuzu japonais, de la mandarine, du pamplemousse, une tranche de melon sucré, une autre de pêche fondante, de la menthe des ruisseaux pour la fraîcheur et l'énergie. Ensuite du vert rugueux comme celui des feuilles de figue et de violette. Puis du jasmin, des épices, des baumes, des larmes de styrax et de myrrhe. Enfin du santal mêlé à l'ambre et au musc, du patchouli, du vétiver et des gousses de vanille. Le flacon pull se pare de violet et devient plus viril, plus massif, plus large et fermé par un bouchon gris métallisé.



 
2000 : Rykiel Rose, un parfum imaginé par Nathalie Rykiel.
Une fragrance rose tendresse, rose sensualité. Un accord fleuri rose, boisé et ambré. Son jeu de séduction tendrement féminin commence avec les roses de Bulgarie et de Turquie pour s'amplifier avec le freesia, le lotus, l'aubépine et la pivoine. Il se termine par un trio de santal, de muscs blancs et d'ambre, ce qui lui donne un sillage sensuel gourmand enivrant. Le flacon est un pull, la signature de la créatrice de mode, dans les tons roses. Il est souligné d'une fine dorure autour des côtes. Le flacon se pare d'un petit bijou : son bouchon qui trône sur le flacon comme un talisman.
 
2003 : Rykiel Woman, un concentré olfactif de féminité, de sensualité et de plaisir, un condensé ultra-contemporain.
Humour, impertinence, sensualité et provocation. Impertinente, luxueuse, ultra-contemporaine : c'est tout l'art d'être femme. Rykiel Woman inaugure la nouvelle attitude de la femme, qui fait de la féminité et de la sensualité, un art de vivre au quotidien. Un accord fleuri, épicé, ambré, musqué. Au coeur du jus, une note sucrée domine. C'est le mélange de la datte, des fleurs solaires et de la violette. Après les premières notes épicées et lactées, un souffle chaud et poudré émane du cour fleuri. Sensuel, le fond envoûte avec un doux musc végétal et un sillage de cuir. Un flacon arrondi et sensuel. Le verre est poli et dépoli pour faire apparaître les célèbres rayures. Rock'n'roll, le flacon s'orne de clous dorés, rappelant le sac du même motif.


 
2006 : Belle en Rykiel, une promesse de séduction, mais avec ce frisson de la première fois.
Une fragrance, enveloppante, sensuelle et énigmatique qui invite chaque femme à se regarder et à s’entendre dire en interrogeant son miroir qu’elle est simplement la plus belle. Un parfum miroir, un séducteur dans lequel chaque femme verra le reflet sublimé de sa propre beauté. Cet oriental aromatique dévoile un accord lavande-encens, à la féminité étonnante, mi-ombre mi-lumière. Des notes gourmandes de groseille et de fleur de café, la suavité de l’héliotrope et de la vanille, le raffinement du patchouli et de l’acajou apportent charnel et onctuosité à la fragrance. Le parfum s’habille d’un flacon cube, élégant et racé. A l’inspiration masculine des formes carrées, se mêle des traits plus féminins comme la couleur champagne rosé, les lettres gravées ou une touche dorée.