Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Calendrier Lancements
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
 
 
 
Valentino
 
Valentino Garavani naît en 1932 à Voghera en Italie. Après des études à l'Ecole syndicale de la couture, Valentino Garavani travaille chez Jean Dessès et Guy Laroche. Puis il retourne dans son pays natal et s’installe à Rome où il ouvre son premier atelier en 1960, en binôme avec Giancarlo Giammetti.
 
A cette époque, le cinéma italien est en plein essor ainsi,  Rome accueille des nombreuses stars internationales. Le talent du jeune couturier ne passe pas inaperçu, et dès 1961, Liz Taylor porte l'une de ses créations lors de la première du film "Spartaco". Il présente l’année suivante sa première collection au Palazzo Pitti.
 
En 1964 Jaqueline Kennedy commande une nouvelle garde-robe au couturier. En 1968, sa collection "Blanche" impose le monogramme - qui adorne tissus, accessoires, boucles de sacs et ceintures - en tant que véritable élément décoratif. La même année, il inaugure sa première boutique parisienne, au 42 de l'Avenue Montaigne.
 
Au cours des années 70, la griffe lance ses lignes de prêt à porter homme et femme, ainsi que les accessoires et les fragrances. En 1975, il défile pour la première fois à Paris et en 1982, le Metropolitan Museum de New York lui ouvre exceptionnellement ses portes pour présenter sa collection. La griffe connaît un essor remarquable, et en 2002 elle est acquise par le Groupe Marzotto. Ainsi, le Valentino Fashion Group est constitué et entre en bourse en 2005. 

 
En 2007, Valentino célèbre ses 45 ans de carrière du couturier et décide de quitter le monde de la mode, avec un dernier défilé parisien. Depuis 2008, Maria Grazia Chiuri et Pier Paolo Piccioli, déjà responsables des lignes accessoires, assument la Direction Artistique de toutes les lignes de la griffe.
 
La marque se tourne en 2009 vers PUIG pour créer des parfums, afin de s’imposer de manière décisive en parfumerie avec une nouvelle fragrance, Valentina, plus en phase avec la mode Valentino, grâce à une étroite collaboration entre Puig et Maria Grazia Chiuri et Pier Paolo Piccioli.
 
 
 
1978 : Valentino, le premier parfum.
Un parfum précieux, sophistiqué, avec lequel Valentino unit le passé au présent et retrouve l'imaginaire de ses rêves. Les senteurs perdues des promenades de son enfance, une odeur de melon à la fin des vacances, un parfum de fruits et de fleurs. Valentino Classique combine deux mondes : une féminité incarnée par un thème floral riche mêlée à une douce sensualité interprétée par des accords boisés verts et transparents. Le flacon est tout en courbes, un flacon rond cannelé, surmonté d’un sphère dorée cannelée. Au col, une bague dorée signée en rouge Valentino.


 
2005 : Valentino V
« J'ai ressenti le besoin d'un nouveau parfum pour femme qui reflète et célèbre la femme d'aujourd'hui; son pouvoir, sa féminité, sa complexité » ainsi parle le couturier Valentino de sa nouvelle essence féminine baptisée V. Cette nouvelle essence reflète la séduction passionnée de la maison Valentino. La fragrance est un mélange pétillant de notes boisées, florales et orientales. On y croise la chaleur de l'héliotrope, les effluves classiques de la rose et de la fleur d'oranger, les notes zestées du pamplemousse rose et de la figue verte sur un sillage sensuel d'ambre et de bois orientaux. Le flacon en verre transparent massif est un quart de cylindre surmonté d’un bouchon en plastique transparent.
 



 
2011 : Valentina
Valentino revient sur le devant de la scène avec un parfum classique et moderne. Cette beauté sensuelle et insolente, cette féminité à fleur de peau qui se joue des convenances, deux maîtres parfumeurs en ont fait une fragrance inattendue et sophistiquée, en hommage à la femme Valentino d’aujourd’hui. Sophistiquée et surprenante, la fragrance de Valentina compose un bouquet irrévérencieux, un floral oriental italien où chaque note révèle un paradoxe.
 
 
2012 : Valentina Assoluto, une nouvelle intensité
Fascinante, magnétique et imprévisible, protagoniste d’une histoire riche de sensations palpitantes et absolues, Valentina joue avec la séduction. Valentina adore surprendre, qu’elle s’éclipse dans l’obscurité ou qu’elle brille sous les projecteurs. La fragrance, intense ornée d’une signature chyprée, s’inspire de cette grâce sensuelle, de cette féminité magnétique.

 



 
2013 : Acqua Floreale, une promenade dans les jardins secrets de Valentina.
Naïve et pourtant malicieuse, romantique, aérienne, mais aussi déterminée et imprévisible, Valentina
possède une allure à la fois multiple et loin des conventions. Elle aime autant être sous les projecteurs
que dans les ombres somptueuses de son palazzo historique, dans l’étreinte rassurante de ses jardins secrets.
Acqua Floreale est une promenade dans la nature, une plongée dans les parfums sensuels de ses jardins en été.




 
Svelte, élancé, l’homme Valentino imaginé par Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli est désinvolte et songeur : il porte le costume cravate avec naturel, sans affectation. Et si son insouciance fait son élégance, c’est parce qu’il est sincère et vit l’instant présent.

 
 
 
 
 
 
 





 

 
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement