Idole Eau de Parfum, un hommage aux femmes qui osent.


L’Eau de Toilette Idole, le premier Lubin du nouveau siècle, créé en 2005 par Olivia Giacobetti, était dédiée aux baroudeurs intrépides
et aux capitaines des grands navires. Elle raconte la route maritime des épices, entre Mer Rouge et Mer de Chine.
Ses accords puissants naissent aux épices de Zanzibar et dans les bois précieux de Bornéo ou de Macassar.

Aujourd’hui, Olivia Giacobetti propose une nouvelle aventure olfactive, cette fois aux héroïnes qui bravent tous les dangers,
affrontent l’hostilité de contrées étranges, en quête d’horizons inexplorés. Alexandra David-Neel ou Mary Kingsley, Amelia Earhart
ou Charmian Kitteredge, Ella Maillart ou Karen Blixen, ces femmes risque-tout dont la curiosité est plus forte que la peur,
sont seulement guidées par leur goût du vertige et de l’exploit, par leur attirance pour l’inconnu.



L’eau de parfum Idole de Lubin rend hommage à leur caractère si bien trempé, mais il fait aussi révérence à leur féminité intrépide,
aux paradoxes apparents de leur personnalité, au sourire qui, sur les photos sépia, éclaire leur visage à l’approche du péril,
à leur audace enfin et à la vaillance qu’elles affichent quand se déchaînent les éléments.

L’ambre, le ciste et l’oliban rejoignent l’ébène et les épices, le rhum et le cuir de l’eau de toilette originale,
pour adoucir le coeur et approfondir le sillage d’Idole de Lubin.





Le flacon, signé Serge Mansau, est une stèle d’obsidienne noire, coiffée d’ambre de la Baltique.
C’est un talisman qui les accompagnera en bimoteur au dessus du Pacifique, ou bien au coeur
des jungles les plus farouches, ou encore, par des voies inédites, au sommet des neiges de l’Himalaya.