Accueil 
A Découvrir au plus vite...
Lancements par années
 Les Maisons 
Les Collections Exceptionnelles
Les Rencontres
Les Sagas Photos
 
Boucheron

 
Première à s’installer Place Vendôme, la Maison Boucheron entre dans la légende dès sa naissance en 1858. De son carnet de commandes spéciales à son iconique Bague Quatre, le joaillier français n’a jamais eu qu’un seul but : rendre hommage à l’élégance, la féminité et la modernité. …
 
Avant de proposer des collections, la maison créée par Frédéric Boucheron dédie son art au sur-mesure. Rapidement installée dans les plus grandes villes du monde, l’aura Boucheron rayonne au fil des commandes spéciales de ses clients. Rien n’est trop beau ni trop coûteux.
 
Alors que d’autres maisons hésitent à vendre leurs créations aux élégantes, aux courtisanes, et aux amoureuses illégitimes, Boucheron est la première à leur ouvrir un champ étincelant de possibles. Faisant fi du protocole, le joaillier s’auréole d’une tolérance avant-gardiste qui aimante les femmes libérées des conventions.
 
Joailliers de la couleur, les artisans des ateliers Boucheron n’oublient jamais leur première toile de fond : la peau, son duvet, son éclat, son relief. Des plus gros carats aux pièces les plus fines, chaque bijou épouse l’épiderme, imite les courbes du corps et ondule dans un mouvement naturel. Or drapé, tissage vivant : même les pièces les plus figées en apparence prennent leur envol une fois portées.
 
Du collier Point d’interrogation présenté à l’Exposition Universelle de 1899 aux influences indiennes privilégiées par l’héritier Louis Boucheron, de la célèbre montre Reflet créée en 1947 à la mythique Bague Quatre datant de 2004, la maison a toujours eu l’audace de marier l’improbable, de juxtaposer cristal de roche, émaux, orfèvrerie et pierres précieuses. Autant de bijoux cultes qui ont séduit des milliers de femmes parmi lesquelles Joséphine Baker, Grace Kelly, Julianne Moore, Gwen Stefani, Nicole Kidman, Anne Hathaway…
 

Boucheron Bague, Edition Numérotée en cristal de Baccarat pour les dix ans du parfum

 
 
1988 : Boucheron, un parfum légendaire.
Véritable illustration olfactive des valeurs de la Haute Joaillerie signées Boucheron, le parfum éponyme devient en quelques mois le symbole d’une féminité assumée. Hommage au mystère, à la séduction, à la sensualité. A fleur de peau, il distille son éclat et révèle une élégance aussi rare qu’une parure conçue rien que pour soi.
 
Inspirés par les archives des commandes spéciales de leurs clientes, les ateliers réalisent un flacon taillé comme un bijou. La forme d’une bague s’impose naturellement, un anneau imaginaire en cristal de roche, orné de godrons d’or et d’un cabochon bleu saphir. Ce flacon drapé connaît  un tel succès que les clientes affluent place Vendôme pour s’offrir la version joaillière de cette bague. La pièce qui n’existe pas alors, sera créée plus tard pour combler leurs désirs. Ce premier parfum s’offre alors un surnom : le flacon bague.
 
Facetté comme une pierre précieuse, ce floral oriental enveloppe la peau d’un halo de sensualité. La lumière douce de la mandarine et de la fleur d’oranger révèle d’abord une féminité délicate. Puis, le cœur opulent des fleurs blanches offre leur éclat halogène. Intensité solaire de l’ylang ylang. Vapeurs capiteuses du jasmin.Touche mystérieuse de tubéreuse. Le sillage se déploie sur la peau. Une onde de désir s’enroule à présent autour de l’épiderme. Une pulsation orientale de vanille. Une larme irrésistible d’ambre. Et ce fond velouté de santal qui donne envie de se rapprocher subtilement du cou…
 

 
1989 : Boucheron pour Homme, son sillage au masculin.
Fort de son succès, le parfum Boucheron lancé en 1988 s’offre une déclinaison pour homme dès 1989. Alors que le versant féminin s’inspirait de la haute joaillerie, l’opus masculin retrouve les racines de l’horlogerie de luxe. Un flacon aux larges épaules, rehaussé de godrons sur les tranches, rappelant ceux des montres Reflets, icônes de la Maison.
 
Boucheron Pour Homme est un hespéridé boisé aromatique. Une brassée de bergamote et de verveine rafraîchie de coriandre et de basilic. L’audace d’une facette florale composée de rose et d’ylang-ylang, écho sincère au parfum féminin. Une colonne vertébrale de bois fusants, vétiver, patchouli, santal lacté et mousse de chêne. Une signature enveloppante tissée de muscs blancs.
 
1994 : Jaïpur.
Ce parfum fait revivre l'histoire mythique du Nauratan, bracelet offert traditionnellement aux jeunes mariées du Rajasthan pour leur porter bonheur. Jaïpur est destiné aux femmes passionnées par le monde d'aujourd'hui et les voyages et dont l'imagination toujours en éveil. Le flacon précieux et féminin s’inspire de cette coutume.

Un parfum chatoyant qui déploie mille et une nuances de son harmonie florale et fruitée. En tête, on découvre un accord gourmand où se mêlent la prune, la pêche et l'abricot. Puis vient un accord floral constitué de rose, d'iris, d'acacia et de pivoine. La note de fond subtilement boisée crée une présence d'une grande sensualité : héliotrope, musc, ambre, santal...



 
1998 : Jaïpur pour Homme
Boucheron lance une nouvelle histoire olfactive masculine. Inspiré du voyage en Inde de Louis Boucheron dans les années 20, une source d’inspiration omniprésente dans les créations d’aujourd’hui, ce parfum baptisé Jaïpur est logé dans un flacon reprenant l’architecture du jardin astronomique du Maharajah Jaï Singh II. Fidèle aux codes de ces prédécesseurs, il retrouve le bleu saphir du cabochon ainsi que les godrons dorés.
 
Sa formule orientale nous emmène à l’autre bout du monde, là où les épices sont reines. Sous l’effervescence de la bergamote, des feuilles de violette et du géranium, on découvre le clou de girofle, la cannelle et la noix de muscade. Enivrant, le fond ambré, patiné de vanille, révèle la toute puissance de Jaïpur.



 
 2000: Initial, un hommage à la perle fine, le plus traditionnel des bijoux.
Le flacon est façonné tel une perle, le verre se pare d'un blanc nacré et le bouchon d'argent et d'or.
Initial, un parfum éclatant, un oriental boisé intimiste aux mille facettes.  Un départ montant de feuilles de cassis, de mandarine et de poivre éclaire les fleurs traditionnelles de rose et de jasmin. L'immortelle apporte sa subtile originalité. Le fond au patchouli miellé et à la note amande est délicatement poudré.
2008 : B de Boucheron.
La fragrance de celle qui porte un parfum comme seul bijou. Lumineux, léger, inspiré par l’émeraude, un flacon cylindrique rehaussé d’un bouchon plus sophistiqué inspiré par l’émeraude et les bijoux aux plissés ondoyants. Plus facile à porter que d’autres parfums de la marque, le jus de B est fluide, dévoilant des tonalités boisées, cèdre, santal, patchouli et fleuries, oranger, osmanthus.
 


 
2011: En signant un contrat exclusif de licence avec Interparfums pour le développement de leurs fragrances, le joaillier Boucheron est entré dans une nouvelle ère. L’occasion de restituer l’éclat légendaire de son tout premier parfum…
La fragrance mythique retrouve enfin son flacon d’origine et réapparait plus fidèle que jamais à son audace initiale.



 
2012 : Jaïpur Bracelet Boucheron ou la force des pierres précieuses…
Fidèle à son hommage à la ville rose du Rajasthan, Boucheron invite à un nouveau voyage avec un souffle floral boisé de modernité baptisé Jaïpur Bracelet.


 

 
2012 : Boucheron Femme fête Noël dans une robe noire laquée...
Le flacon bague, tout de laque vêtu, et son drapé façonné fascine. Au centre jaillit la lumière, un faisceau de nectar ambré, qui fait écho au bracelet or jaune enserré autour du cabochon. Pour un clair obscur d’une élégance inouïe.

 
2013 : Jaïpur Summer, un été indien à Jaïpur...
Pour l'été, Boucheron célèbre les couleurs éblouissantes d’une Inde sous la lumière du printemps, ses jardins flamboyants et ses pierres étincelantes, à travers deux éditions limitées de Jaïpur Bracelet et Jaïpur Homme.




 
2013 : Place Vendôme, la lumière éternelle de Boucheron...
Aujourd’hui, Boucheron écrit un nouveau chapitre de son histoire en rendant hommage à la lumière, fil conducteur des collections de joailleries, avec un grand féminin, Place Vendôme.
 


 
En 2013, Boucheron célèbre les 25 ans de son grand féminin et rend hommage à la lumière, fil conducteur des créations du joaillier. Pour elle, le célèbre flacon bague se pare d’un blanc immensément éclatant, godronné d’or et surmonté d’un cabochon couleur onyx. Pour lui, un flacon de céramique mat, godronné d’or et surmonté d’un cabochon couleur onyx.
 


 
Paris au petit matin, les rayons de soleil effleurent les pavés. Sous une brise légère, les ombres reculent, le soleil se faufile à travers les arcades. La colonne Vendôme pointe le numéro 26. Une maison, un mythe : Boucheron. Le joailler raconte une nouvelle histoire de lumière. Dédiée aux femmes libres, indépendantes et charismatiques, cette fragrance capture une lumière sublimée en un boisé citrus floral.

 
Boucheron propose aujourd’hui une nouvelle façon de porter son iconique bague Quatre. Née en 2004, cette bague est un condensé du savoir faire de la maison Boucheron, le premier joailler de la place Vendôme. Le double godrons et ses deux anneaux d’or symbolise l’union entre deux êtres s’aimant. Les clous de paris, inspiré des pavés des rues parisiennes, structurent la bague. Les diamants piègent la lumière sur leur base d’or poli. Le motif gros grain parfait cette combinaison de quatre anneaux précieux.



 

 
 
Afficher la suite de cette page